Rechercher
Rechercher

Coronavirus

Israël: le gouvernement approuve une aide pour les travailleurs indépendants

Israël: le gouvernement approuve une aide pour les travailleurs indépendants

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, hier à Jérusalem. AFP / POOL / Ronen Zvulun/AFP/Pool

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche des mesures visant à aider financièrement les travailleurs indépendants, durement touchés par la crise sanitaire, au lendemain d'une manifestation à Tel-Aviv contre la gestion gouvernementale de la pandémie de Covid-19.

Après la fermeture forcée de leur commerce et des lieux publics pendant deux mois à cause du nouveau coronavirus, gérants de petites entreprises, indépendants ou artistes disent se sentir abandonnés par leur gouvernement. "Donnez l'argent", "Laissez-nous respirer" ou "Pas d'argent, pas de pain, pas d'espoir" pouvait-on lire samedi soir à Tel-Aviv sur des pancartes brandies lors d'une manifestation ayant rassemblé des milliers de personnes.

L'aide annoncée pour les indépendants s'inscrit dans un plan global annuel de 90 milliards de shekels (environ 22,5 milliards d'euros) annoncé jeudi et dont les autres points doivent être approuvés lundi par le gouvernement et le Parlement. "Ce matin, nous avons voté la première partie de ce plan en accordant des avances immédiates aux indépendants", a annoncé dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur Twitter. Le taux de chômage en Israël a bondi ces derniers mois, passant de 3,4% en février à 27% en avril, avant de redescendre légèrement en mai à 23,5%. Les chiffres de juin n'ont pas encore été publiés.

Pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, Israël avait imposé mi-mars un strict confinement durant lequel seuls les professionnels exerçant des métiers jugés essentiels avaient été autorisés à travailler et tout rassemblement public était interdit.

Si des salariés ont pu recevoir des allocations chômage, les travailleurs indépendants se plaignent, eux, de ne pas avoir été aidés plus tôt par le gouvernement. "Nous allons accorder immédiatement une aide aux travailleurs indépendants", a promis dimanche M. Netanyahu au début du conseil des ministres hebdomadaire, précisant que cette aide serait au maximum de 7.500 shekels (1.920 euros) par mois par personne. Le plan global d'aide "permettra aux salariés et aux indépendants de recevoir directement de l'argent sur leur compte et ceci pour les 12 mois à venir", a indiqué M. Netanyahu, selon un communiqué de son bureau.

"Responsabilité"

"Les personnes qui n'ont pas reçu un seul shekel sur leur compte en banque ces quatre derniers mois sombrent doucement mais sûrement dans le désespoir", a affirmé dimanche Roy Cohen, président de la Chambre israélienne des organisations et entreprises indépendantes. "L'argent aurait dû être versé rapidement et les gens (en confinement) auraient dû pouvoir sortir doucement" de chez eux, a-t-il lancé à la radio israélienne.

Jusqu'à récemment, Israël, qui compte environ neuf millions d'habitants, se vantait de sa gestion de la pandémie, mais le nombre de nouveaux malades est reparti à la hausse au fur et à mesure du déconfinement. Le gouvernement a ainsi levé certaines restrictions à fin mai, mais en a annoncé de nouvelles la semaine dernière, comme la fermeture des bars, des boîtes de nuit et des salles de sports.

Les autorités ont officiellement recensé plus de 38.200 malades, dont 358 sont décédés, selon un bilan communiqué dimanche. Et le pays a enregistré un record d'infections la semaine dernière, avec quelque 1.500 nouveaux cas dénombrés sur une période de 24 heures entre mercredi et jeudi. M. Netanyahu a admis que le déconfinement ait pu avoir eu lieu "trop tôt" et a affirmé en prendre "la responsabilité".

Dénonçant "l'échec" des autorités à ralentir la propagation du virus, une responsable du ministère de la Santé a récemment démissionné de son poste de directrice des services publics. Certaines villes et quartiers à travers le pays considérés comme des foyers d'infection font l'objet de mesures de restrictions plus strictes.


Le gouvernement israélien a approuvé dimanche des mesures visant à aider financièrement les travailleurs indépendants, durement touchés par la crise sanitaire, au lendemain d'une manifestation à Tel-Aviv contre la gestion gouvernementale de la pandémie de Covid-19.

Après la fermeture forcée de leur commerce et des lieux publics pendant...