Rechercher
Rechercher

Attentat des tours Khobar

La justice américaine ordonne à l'Iran de payer 879 millions de dollars

La justice américaine ordonne à l'Iran de payer 879 millions de dollars

L'attentat au camion-citerne piégé perpétré le 25 juin 1996 à Khobar (est de l'Arabie saoudite), qui avait tué 19 soldats de l'armée de l'air américaine et blessé 372 autres. © AFP

Une juge américaine a ordonné à l'Iran de payer 879,1 millions de dollars supplémentaires pour un attentat ayant tué 19 soldats américains dans l'est de l'Arabie Saoudite en 1996, estimant que Téhéran en portait la responsabilité.

Le gouvernement de Donald Trump a salué ce jugement, le dernier d'une série concernant cette attaque dans laquelle l'Iran nie toute implication, et pour laquelle il refuse de payer.

La justice américaine avait conclu à la responsabilité de la branche du Hezbollah al-Hijaz dans cet attentat au camion-citerne piégé perpétré le 25 juin 1996 à Khobar. Un bâtiment de plusieurs étages, où résidaient des militaires américains, avait été soufflé. Outre les 19 soldats de l'armée de l'air américaine tués, des centaines de personnes avaient été blessées, dont des Saoudiens et des étrangers non américains.

L'Iran "a aidé le Hezbollah à perpétrer un attentat atroce et violent", a écrit la juge d'un tribunal de Washington, Beryl Howell.

Dans son jugement datant du 2 juillet et rendu public cette semaine, elle a ordonné que des dommages et intérêts soient versés à 14 soldats blessés et à 21 membres de familles.

Les plaignants "ont souffert de blessures physiques ainsi que de traumatismes psychologiques", a-t-elle justifié, ajoutant la nécessité de "dissuader de futures attaques terroristes".

La porte-parole du département d'Etat américain, Morgan Ortagus, a loué cette décision sur Twitter: "La justice n'a que trop tardé pour les nombreuses victimes des attentats soutenus par l'Iran."

En 2018, la juge Howell avait ordonné à l'Iran de payer 104,7 millions de dollars dans une affaire similaire concernant les tours Khobar.

Une autre décision de justice, en 2013, avait ordonné à l'Iran de payer 591 millions de dollars à la famille de l'un des soldats décédés.


Une juge américaine a ordonné à l'Iran de payer 879,1 millions de dollars supplémentaires pour un attentat ayant tué 19 soldats américains dans l'est de l'Arabie Saoudite en 1996, estimant que Téhéran en portait la responsabilité.

Le gouvernement de Donald Trump a salué ce jugement, le dernier d'une série concernant cette attaque dans laquelle l'Iran nie toute implication,...