Rechercher
Rechercher

Diplomatie

Aide au Liban : après les accusations de Schenker, la Chine se défend

Aide au Liban : après les accusations de Schenker, la Chine se défend

L'ambassadeur de Chine au Liban, Wang Kijian. Photo Ani.

L'ambassade de Chine au Liban a accusé dans un communiqué publié mercredi le secrétaire d'Etat adjoint pour le Proche-Orient, David Schenker, d'avoir "porté de fausses accusations contre Pékin y compris en ce qui concerne la coopération entre la Chine et le Liban et d'autres pays".

Dans une interview accordée à al-Hadil et publiée mardi, M. Schenker avait accusé la Chine de "tendre des pièges" aux pays qu'elle aide, et affirmé que la proposition du secrétaire général du Hezbollah de se tourner vers l'Est, et donc vers la Chine, la Russie et l'Iran, était "choquante". "Quelqu'un nous parle-t-il de la taille des contributions financières et des dons chinois au Liban? Qu'en est-il des contributions financières de la Russie au Liban? En 2019, les États-Unis étaient le pays qui a lu plus apporté d'aide au Liban, avec plus de 750 millions de dollars en contributions économiques, de développement et de sécurité ... Combien la Chine a-t-elle fourni au Liban pour lutter contre le coronavirus? Les États-Unis ont fourni 25 millions de dollars d'aide au Liban pour lutter contre coronavirus. Qu'a fait la Chine?", rapporte al-Hadeel en citant le responsable américain.

"La Chine encourage depuis longtemps la coopération entre Pékin et le Liban sur la base de l'égalité et des intérêts mutuels, souligne le communiqué de l’ambassade. Et les gouvernements libanais qui se sont succédé ont pris des positions positives vis-à-vis de la coopération avec la Chine. Les gouvernements chinois et libanais ont signé le protocole d'accord dans le cadre du projet +La ceinture et la route+. La Chine encourage les entreprises chinoises ayant un potentiel et une bonne réputation à discuter de la possibilité d'une coopération avec le Liban dans divers domaines, dont les infrastructures". "Ces dernières années, la Chine a fourni des aides au Liban par des voies bilatérales et multilatérales, notamment des assistances humanitaires pour la mise en œuvre de projets d'aide en coopération avec l'UNICEF, le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) et d'autres organisations internationales", est-il ajouté.

"Depuis le début de la pandémie de Covid-19 au Liban, la Chine a fourni une assistance médicale à la partie libanaise : plus d'un million et vingt mille masques médicaux, 20 000 combinaisons de protection médicale, 3 000 tests PCR, 3 000 paires de lunettes de protection, ... Cette année, la Chine a également fourni 50 millions de dollars à l'OMS pour soutenir les efforts mondiaux dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. La Chine a aussi promis une aide de 2 milliards de dollars pour aider les pays touchés par la pandémie", assure encore l'ambassade.

Il y a une semaine, Hassan Nasrallah avait lancé dans un discours un appel portant sur une coopération renforcée avec l'Iran et la Chine notamment, qui pourraient garder le pays "à l’abri de la famine". Il avait souligné que la Chine était prête à investir au Liban, entre autres dans les infrastructures routières.


L'ambassade de Chine au Liban a accusé dans un communiqué publié mercredi le secrétaire d'Etat adjoint pour le Proche-Orient, David Schenker, d'avoir "porté de fausses accusations contre Pékin y compris en ce qui concerne la coopération entre la Chine et le Liban et d'autres pays".