GÉOLOCALISATION

Huawei lance un concurrent à Google pour détrôner Maps

Le géant chinois de la téléphonie Huawei s’est doté d’une application cartographique destinée à concurrencer Google Maps. Un nouvel épisode dans la passe d’armes qui oppose les mastodontes américain et chinois.

Huawei lance un concurrent à Google pour détrôner Maps

Huawei a mis en ligne depuis fin avril une nouvelle application de cartographie sur sa boutique. Comme le rapporte le magazine Forbes, le constructeur chinois cherchait à développer une alternative à Google Maps depuis plusieurs mois.

Après avoir songé à une association avec la compagnie des systèmes GPS TomTom, Huawei a finalement choisi de publier Here We Go, une application à l’origine développée chez Nokia dans les années 1980. Cette plateforme a ensuite été vendue à différents constructeurs automobiles comme Audi et BMW pour alimenter la navigation embarquée, rapporte Forbes.

« En 1985, nous avons commencé avec le simple objectif de numériser la cartographie et les systèmes de navigation embarqués pionniers. Aujourd’hui, nous créons des cartes tridimensionnelles (…) et nous regardons encore au-delà », explique l’entreprise HERE Technologies sur son site internet.

Un nouvel épisode dans la rivalité avec Google

Le développement de cette nouvelle application constitue un nouveau round dans le combat que se livrent les titans Google et Huawei.

En effet, suite aux sanctions imposées par l’administration Trump, le constructeur chinois s’est vu retirer sa licence Android accordée par

Google, perdant ainsi le droit de proposer les services et applications de la firme américaine sur ses téléphones, comme le rappelle le média spécialisé Frandroid.

Obligé de trouver des alternatives aux applications Google, Huawei a depuis cherché à enrichir sa propre boutique AppGallery. En septembre dernier, le constructeur chinois avait ainsi mis plus d’un milliard de dollars sur la table pour attirer de nouveaux développeurs, se souvient Frandroid. La mise en ligne de l’application Here We Go s’inscrit dans la même logique.

Deuxième mondial dans l’exportation de smartwatches

Dans un tout autre secteur, celui des montres connectées, le fabricant chinois s’est illustré dans le dernier rapport trimestriel de l’International Data Corporation (IDC). Le document, qui effectue un traçage des expéditions mondiales d’appareils connectés, souligne que Huawei a maintenu une part élevée du marché au premier trimestre 2020, avec une augmentation des expéditions de smartwatches d’une année sur l’autre de 62,2 %.

Sur le segment spécifique des montres connectées, 16,9 millions d’unités ont été expédiées au premier trimestre 2020, en baisse de 7,1 % sur un an. Huawei se classe deuxième avec 2,6 millions d’unités expédiées, en hausse de 118,5 % sur un an, ce qui en fait la seule marque de montre intelligente à bénéficier d’une croissance de plus de 100 %.

Sources : rédaction et web


Huawei a mis en ligne depuis fin avril une nouvelle application de cartographie sur sa boutique. Comme le rapporte le magazine Forbes, le constructeur chinois cherchait à développer une alternative à Google Maps depuis plusieurs mois.

Après avoir songé à une association avec la compagnie des systèmes GPS TomTom, Huawei a finalement choisi de publier Here We Go, une application à...

commentaires (0)

Commentaires (0)