Devises

Le taux livre/dollar remonte en fin de journée

Plusieurs sources concordantes ont indiqué à L’Orient-Le Jour que le taux livre/dollar sur le marché noir oscillait entre environ 4 000 et 4 100 livres libanaises pour un dollar (achat/vente) en fin de journée, soit un niveau supérieur à la fourchette de 3 890 livres pour un dollar à l’achat et 3 940 livres à la vente fixée par le syndicat des changeurs agréés en début de journée. L’Orient-Le Jour n’a pas pu formellement confirmer si des agents de change agréés avaient également suivi cette tendance.

La filière a rouvert ses portes mercredi après avoir respecté un appel à la grève lancé par son syndicat le 23 avril. Une période au cours de laquelle les autorités ont arrêté et entendu plusieurs dizaines d’agents, accusés de ne pas avoir respecté la circulaire n° 553 du 28 avril publiée par la Banque du Liban et qui plafonne le taux de change à 3 200 livres pour un dollar à la vente. Les numéros 1 et 2 du syndicat, un cadre de la BDL et un banquier ont également été appréhendés avant d’être relâchés.

Le syndicat des changeurs a indiqué mardi qu’il allait s’employer à progressivement faire baisser le taux de change pour le ramener d’environ 4 000 livres (le taux du marché noir) au plafond fixé par la BDL. Certains changeurs ont néanmoins indiqué cette semaine que la demande de devises était beaucoup plus importante que l’offre.

La valeur de la livre par rapport au dollar est en chute quasi permanente depuis fin août, sur fond de grave crise économique et financière que le pays traverse. La parité officielle de 1 507,5 livres pour un dollar en vigueur depuis 1997 n’est plus appliquée que pour un nombre limité de transactions.



Plusieurs sources concordantes ont indiqué à L’Orient-Le Jour que le taux livre/dollar sur le marché noir oscillait entre environ 4 000 et 4 100 livres libanaises pour un dollar (achat/vente) en fin de journée, soit un niveau supérieur à la fourchette de 3 890 livres pour un dollar à l’achat et 3 940 livres à la vente fixée par le syndicat des changeurs...

commentaires (0)

Commentaires (0)