Coronavirus

Les nouveaux cas repassent sous les 3.000 par jour en Iran

Des Iraniens portant des masques de protection contre le coronavirus dans les rues de Téhéran, le 3 juin 2020. Photo AFP

L'indicateur des nouveaux cas confirmés de patients atteints par la maladie Covid-19 en Iran est repassé sous la barre des 3.000 en 24 heures, après son pic de jeudi, selon les chiffres officiels publiés vendredi.

Les autorités sanitaires ont recensé 2.886 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus en 24 heures, ce qui porte à 167.156 le nombre de personnes ayant contracté la maladie en Iran depuis l'annonce des premiers cas en février, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour. Reparti à la hausse depuis le début du mois de mai, l'indicateur des nouvelles contaminations avait atteint un record jeudi avec 3.574 nouveaux patients recensés en 24 heures, après trois jours au-dessus de la barre des 3.000 cas quotidiens. Entre jeudi et vendredi, les autorités ont par ailleurs enregistré 63 nouveaux décès dus à la maladie, a indiqué M. Jahanpour à la télévision d'Etat. Cela porte à 8.134 morts le bilan officiel de l'épidémie en Iran, pays du Moyen-Orient le plus touché par l'épidémie.

Depuis avril, les autorités, qui n'ont jamais imposé de confinement, ont progressivement levé les restrictions et mesures destinées à enrayer la propagation du virus, au point que la vie a retrouvé un cours presque normal dans la majorité des 31 provinces du pays. La tendance de hausse des nouveaux cas de Covid-19 observée depuis le point bas touché le 2 mai inquiète toutefois les autorités, qui multiplient les avertissements et enjoignent la population de ne pas oublier que la maladie est toujours là. Cette hausse pourrait être liée à la multiplication des tests, dont plus d'un million ont été réalisés, selon le ministère de la Santé, alors que le dépistage devient plus systématique. Mais des experts étrangers ainsi que certains responsables iraniens soupçonnent les chiffres officiels d'être largement sous-estimés.

M. Jahanpour, a rappelé que la province du Khouzestan (sud-ouest) reste "rouge", c'est-à-dire que le risque lié à la maladie y est considéré comme maximal et que de nombreuses restrictions s'y appliquent. Il a également indiqué que sept autres provinces, principalement dans le sud et l'ouest du pays, sont en "état d'alerte" sanitaire, soit deux de moins que mercredi. Dans ces régions, a ajouté le porte-parole, les gens "doivent impérativement suivre les consignes de distanciation sociale, porter un masque et éviter les déplacements inutiles".


L'indicateur des nouveaux cas confirmés de patients atteints par la maladie Covid-19 en Iran est repassé sous la barre des 3.000 en 24 heures, après son pic de jeudi, selon les chiffres officiels publiés vendredi.

Les autorités sanitaires ont recensé 2.886 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus en 24 heures, ce qui porte à 167.156 le nombre de personnes ayant...