Liban

Joseph Aoun : L'armée n'est pas l'ennemie du peuple ou des manifestants

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, prononçant un discours lors d'une tournée d'inspection des troupes au Liban-Nord, le 2 juin 2020. Photo Ani

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a affirmé mardi que la troupe n'est pas l'ennemie du peuple, elle le protège, tout comme elle protège les manifestants, alors que le mouvement de contestation bat le pavé à nouveau depuis quelques jours.

"L'armée n'est pas l'ennemie du peuple. Elle le protège tout comme elle protège les manifestants. Notre responsabilité commune est de préserver la paix civile. Porter atteinte à la sécurité du pays et à l'unité du peuple, et laisser la rue aux fauteurs de trouble, qui exploitent les manifestations pour perturber la scène locale et la stabilité sécuritaire est inacceptable", a déclaré le commandant en chef lors d'une tournée d'inspection au Liban-Nord, appelant les citoyens à se tenir aux côtés de la troupe. "Les militaires ne se mettent pas en situation de confrontation avec le peuple, mais ils font leur devoir conformément à la loi et aux directives", a ajouté le général Aoun.

Au cours des derniers mois, plusieurs rassemblements ou manifestations ont dégénéré en affrontements entre contestataires et forces armées.


Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a affirmé mardi que la troupe n'est pas l'ennemie du peuple, elle le protège, tout comme elle protège les manifestants, alors que le mouvement de contestation bat le pavé à nouveau depuis quelques jours.

"L'armée n'est pas l'ennemie du peuple. Elle le protège tout comme elle protège les manifestants. Notre...