Nos Lecteurs ont la Parole

Appel du cœur au clergé du Québec

« CHSLD : Legault lance un cri du cœur aux médecins. Devant l’urgence nationale, François Legault implore les médecins spécialistes de venir faire le travail des infirmières et des préposés aux bénéficiaires dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) infectés par la Covid-19 » (TVA Nouvelles).

J’aimerais à mon tour, en tant que baptisé, lancer un appel du cœur au clergé catholique du Québec pour lui demander d’envoyer ses « serviteurs de Dieu » servir bénévolement dans les CHSLD et ainsi prêter main-forte au personnel qui a été rejoint par des centaines de spécialistes de la santé, tels que médecins de famille et chirurgiens (entre autres). En effet, voici l’occasion pour les prêtres et les diacres de joindre le geste à la parole, de mettre en pratique la parabole du bon Samaritain ainsi que leurs propres paroles lors des homélies, d’autant plus qu’une telle initiative relève de leur devoir sacerdotal et des « œuvres de miséricorde » qu’ils sont tenus d’accomplir. Est-il besoin, d’ailleurs, de leur rappeler l’appel du souverain pontife qui a lui-même demandé aux prêtres, en date du 10 mars 2020 à la résidence Sainte-Marthe, d’avoir « le courage de sortir et d’aller chez les malades, portant la force de la Parole de Dieu et de l’eucharistie. Ceux-ci peuvent d’ailleurs accompagner les agents de la santé et les bénévoles dans ce qu’ils font » (dixit le pape François).

En effet, dans cette situation d’urgence, les patients des résidences pour aînés ont plus que jamais besoin d’assistance, de réconfort et d’écoute, sans compter que bon nombre d’entre eux auraient le droit de recevoir, au vu de leur état critique, et conformément au canon de l’Église, les sacrements de la pénitence et de la réconciliation, de l’Eucharistie et de l’onction des malades.

C’est ainsi que, par cet acte humanitaire et ce geste d’abnégation, les membres du clergé seront à l’image parfaite des disciples du Christ et des innombrables saints, saintes et missionnaires qui se sont dédiés corps et âme à leurs semblables en difficulté.

N’est-ce pas le Christ qui a affirmé qu’en portant secours au prochain, c’est Lui-même qui en est le bénéficiaire, et qu’Il vous le revaudra ? En effet, Jésus a bien dit que « toutes les fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt. 25:40).

Les membres du clergé, incluant aussi les religieuses, ont d’autant plus la possibilité de donner un coup de main que certains d’entre eux et elles sont formés en pastorale de la santé et initiés à l’aumônerie hospitalière.

C’est par cet acte de charité et de bravoure qu’ils s’entendront dire, le moment venu : « J’étais malade, et vous m’avez visité » (Mt. 25:36).


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


« CHSLD : Legault lance un cri du cœur aux médecins. Devant l’urgence nationale, François Legault implore les médecins spécialistes de venir faire le travail des infirmières et des préposés aux bénéficiaires dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) infectés par la Covid-19 » (TVA Nouvelles).

J’aimerais à mon tour, en tant...

commentaires (1)

"C’est par cet acte de charité et de bravoure qu’ils s’entendront dire, le moment venu : « J’étais malade, et vous m’avez visité » (Mt. 25:36)". C'est surtout cette partie de l'article de Monsieur Barakat qui a retenu mon attention. Admirable réflexion venant d'un coeur aimant et sensible, soucieux de répandre la bonne parole. L'auteur est lui-même convaincu de sa mission évangélique et va jusqu'à relayer le pape dont le cri n'a pas été entendu ! Quelle abnégation ! Quelle générosité ! Quel amour du prochain ! Faire au plus petit d'entre vous, c'est la faire à Jésus ? Un sujet qui prête matière à méditation ! Merci Monsieur Barakat pour votre authenticité ! Et surtout, ne changez rien ! Vous êtes l'exemple à citer dans les unions de prières. Références qui entérinent ce magnifique article : Matthieu 23:13 Jérémie 22:3

Tan May

18 h 50, le 23 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • "C’est par cet acte de charité et de bravoure qu’ils s’entendront dire, le moment venu : « J’étais malade, et vous m’avez visité » (Mt. 25:36)". C'est surtout cette partie de l'article de Monsieur Barakat qui a retenu mon attention. Admirable réflexion venant d'un coeur aimant et sensible, soucieux de répandre la bonne parole. L'auteur est lui-même convaincu de sa mission évangélique et va jusqu'à relayer le pape dont le cri n'a pas été entendu ! Quelle abnégation ! Quelle générosité ! Quel amour du prochain ! Faire au plus petit d'entre vous, c'est la faire à Jésus ? Un sujet qui prête matière à méditation ! Merci Monsieur Barakat pour votre authenticité ! Et surtout, ne changez rien ! Vous êtes l'exemple à citer dans les unions de prières. Références qui entérinent ce magnifique article : Matthieu 23:13 Jérémie 22:3

    Tan May

    18 h 50, le 23 mai 2020