Liban

Joumblatt : J'ai violé le confinement, excusez-moi

Le leader druze affirme avoir été contrôlé par un barrage de la police en rentrant de Moukhtara vers Beyrouth.

Le leader druze Walid Joumblatt. Photo d'archives. Joseph Eid/AFP

Le leader libanais druze Walid Joumblatt a admis avoir violé dimanche le reconfinement, imposé depuis jeudi par les autorités pour lutter contre une recrudescence des contaminations au Covid-19 et qui prendra fin lundi, présentant ses excuses pour ce comportement.

"J'ai violé aujourd'hui les mesures de confinement en me rendant de Moukhtara (Chouf) vers Beyrouth et j'étais extrêmement embarrassé lorsque j'ai vu un barrage des forces de sécurité sur l'autoroute de Khaldé, sachant que les policiers ont été particulièrement courtois. Je présente mes excuses pour ce comportement en ces temps difficiles durant lesquels il faut respecter les règles en place afin de lutter contre la pandémie, et alors que les forces de l'ordre déploient tous leurs efforts", a écrit M. Joumblatt sur Twitter. Il n'est pas clair si le chef du Parti socialiste progressiste a écopé d'une sanction. 

Après quatre jours de reconfinement imposé dans tout le pays pour lutter contre la recrudescence des cas de contamination au coronavirus, le Premier ministre libanais, Hassane Diab, a annoncé dimanche la levée du bouclage du pays à partir de lundi matin, suivant ainsi une recommandation de la commission ministérielle chargée du suivi de la pandémie, qui s'était réunie en sa présence au Grand Sérail. A ce jour, le Liban a enregistré 911 cas de contamination depuis l'apparition du virus dans le pays le 21 février, dont 26 décès.


Le leader libanais druze Walid Joumblatt a admis avoir violé dimanche le reconfinement, imposé depuis jeudi par les autorités pour lutter contre une recrudescence des contaminations au Covid-19 et qui prendra fin lundi, présentant ses excuses pour ce comportement.

"J'ai violé aujourd'hui les mesures de confinement en me rendant de Moukhtara (Chouf) vers Beyrouth et j'étais...

commentaires (9)

Lui restait-il d'autres règles à violer?

TORIEL Raphael

15 h 11, le 18 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Lui restait-il d'autres règles à violer?

    TORIEL Raphael

    15 h 11, le 18 mai 2020

  • Manipulateur !

    Michel Ferneini

    23 h 03, le 17 mai 2020

  • Au moins il s’excuse Les autres font et s’enorgueulisse de cela

    LA VERITE

    20 h 50, le 17 mai 2020

  • mais c est d un culot! on s en fout!

    Marie Claude

    19 h 51, le 17 mai 2020

  • Ne t’excuse pas. Mahmoud Darwish

    lila

    17 h 29, le 17 mai 2020

  • j espere que vous avez eté verbaliser sauf si vous connaissez quelqu un influant biensur

    youssef barada

    16 h 55, le 17 mai 2020

  • Jusqu'à quand ces "responsables"...qui sont adultes...non...?...vont-ils se ridiculiser, et le Liban avec, en publiant de telles déclarations ? Ils nous font vraiment pitié !!! Irène Saïd

    Irene Said

    16 h 41, le 17 mai 2020

  • Présenter des excuses ne justifie rien. L'habitude d'être au-dessus des lois peut être... Mr Joumblatt se croyait autorisé à sortir. Certains sont plus égaux que d'autres. Enfin des excuses c'est mieux que rien.

    Sybille S. Hneine

    16 h 29, le 17 mai 2020

  • On ne peut que saluer la galanterie du leader druze , un homme courtois qui aime l 'humour

    Antoine Sabbagha

    16 h 28, le 17 mai 2020