Rechercher
Rechercher

Société

Le ministre de l’Éducation explique comment sera organisée la fin de l’année scolaire

Les élèves des cycles secondaire et complémentaire, ainsi que les étudiants universitaires pourront reprendre les cours à partir du 28 mai.

Le ministre de l’Éducation a annoncé hier les modalités de la reprise de l’année scolaire et universitaire. Photo ANI

Le ministre de l’Éducation, Tarek Majzoub, a annoncé hier lors d’une conférence de presse les différentes modalités d’organisation de la fin de l’année scolaire pour tous les cycles d’enseignement ainsi que le sort des examens officiels. Jeudi soir, il avait déjà annoncé l’annulation du brevet, épreuve clôturant le cycle complémentaire. Les épreuves du baccalauréat seront quant à elles maintenues toutes sections confondues. L’année scolaire devrait par ailleurs se terminer fin juillet.

Les épreuves du brevet sont donc annulées dans les différents types d’enseignement, à l’issue d’une année scolaire très perturbée, en raison d’abord du mouvement de contestation qui a forcé la fermeture des écoles pendant plusieurs semaines puis de la pandémie de Covid-19. Les élèves recevront exceptionnellement une attestation leur permettant de passer en classe supérieure. L’octroi de cette attestation sera toutefois conditionné : les écoliers devront être correctement inscrits sur des listes adéquates et avoir suivi les cours en présentiel entre le 28 mai et la fin du mois de juillet. Des agents du ministère de l’Éducation seront envoyés dans les établissements scolaires afin de vérifier le respect de cette mesure. Les candidats libres, eux, ne bénéficieront pas de l’annulation des épreuves du brevet. Ils présenteront leurs examens lors d’une session prévue durant la seconde moitié d’août.

En ce qui concerne les épreuves du bac de l’enseignement académique, technique et professionnel, deux sessions seront organisées : la première aura lieu à la mi-août et la seconde à la mi-septembre. Le programme du baccalauréat a été allégé et les épreuves seront divisées en matières obligatoires et facultatives, a annoncé M. Majzoub. Les élèves seront obligés de passer les examens des matières obligatoires, mais pourront choisir d’effectuer, ou non, les examens des matières optionnelles. Toutes les mesures de prévention sanitaire seront prises lors de la tenue de ces examens, a assuré le ministre.

Reprise des cours

Le ministère de l’Éducation a indiqué que les cours reprendront du 28 mai jusqu’à fin juillet dans les universités et dans l’enseignement général, professionnel et technique, au niveau du bac et du brevet. Le retour à la normale dans les établissements d’enseignement s’accompagnera de la mise en place de mesures hygiéniques, sociales et psychologiques, en coopération avec le ministère de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé. Un guide sur les précautions hygiéniques à suivre sera également édité par le ministère de l’Éducation, a annoncé Tarek Majzoub.

Concernant les élèves inscrits dans les autres cycles de l’enseignement formel et informel (EB3 jusqu’à la classe première), qu’il soit académique ou professionnel, les cours continueront à mi-temps, en présentiel et à distance, à partir du 11 juin, et selon un protocole mis en place par chaque directeur d’établissement. Parmi les solutions possibles pour bien mener les cours en période de déconfinement : diviser les élèves d’un même établissement en deux groupes avec présentiel de trois jours par semaine pour chaque groupe, à raison de 4 heures par jour, avec poursuite de l’enseignement à distance jusqu’à fin juillet.

Pour les écoliers inscrits en maternelle et en première partie du cycle primaire (jusqu’en EB3), l’année scolaire se poursuivra à distance jusqu’à la fin du mois de mai, et les élèves pourront automatiquement passer, au début de l’année scolaire à venir, en classe supérieure.

Pour tous les élèves, les vacances scolaires dureront par ailleurs deux mois complets à partir de fin juillet et une nouvelle année scolaire reprendra à l’issue de ces vacances, a indiqué le ministre Majzoub.

Le ministre de l’Éducation, Tarek Majzoub, a annoncé hier lors d’une conférence de presse les différentes modalités d’organisation de la fin de l’année scolaire pour tous les cycles d’enseignement ainsi que le sort des examens officiels. Jeudi soir, il avait déjà annoncé l’annulation du brevet, épreuve clôturant le cycle complémentaire. Les épreuves du baccalauréat...
commentaires (1)

Très optimiste et confiant Monsieur le Ministre.

Esber

17 h 18, le 09 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Très optimiste et confiant Monsieur le Ministre.

    Esber

    17 h 18, le 09 mai 2020

Retour en haut