Dernières Infos

Coronavirus : la Norvège juge l'épidémie "sous contrôle" sur son territoire

Un homme portant un masque à Oslo, le 13 mars 2020. Photo d'archives NTB Scanpix/Hakon Mosvold Larsen via REUTERS

La Norvège, qui a adopté un régime de semi-confinement, a réussi à faire passer "sous contrôle" la propagation de nouveau coronavirus sur son sol, a estimé lundi le gouvernement, sans pour autant alléger les mesures à ce stade. Le taux de reproduction de la maladie, c'est-à-dire le nombre de personnes contaminées par chaque malade, est tombé sous le seuil de 1, à 0,7 contre 2,5 avant l'adoption à la mi-mars de mesures contraignantes visant à lutter contre la maladie. "Cela veut dire que nous avons fait passer l'épidémie de coronavirus sous contrôle", a affirmé le ministre de la Santé, Bent Høie en conférence de presse.

Pour enrayer la propagation du virus, le pays nordique a notamment imposé des restrictions sur les déplacements, fermé certains lieux ouverts aux publics comme les bars, les salles de gym et les salons de coiffure, et interdit les événements sportifs et culturels. Mais promenades en plein air et joggings par exemple restent autorisés, et la plupart des boutiques et commerces sont toujours ouverts.

L'amélioration observée n'entraîne pas une levée immédiate des mesures de restriction que le gouvernement, lors de leur introduction le 12 mars, avait présentées comme "les plus vigoureuses et les plus intrusives que nous ayons eues en Norvège en temps de paix".

"Aujourd'hui, nous avons ensemble réussi à mettre la propagation du virus sous contrôle et nous souhaitons conserver ce contrôle à l'avenir", a fait valoir M. Høie.

La courbe des nouvelles hospitalisations a montré des signes de tassement dans le pays nordique ces derniers jours, réduisant les besoins en nombre de lits et de places en unité de réanimation. Selon les derniers chiffres des autorités sanitaires norvégiennes, la Norvège compte 5.755 cas officiellement recensés et déplore 59 morts.

"Il reste beaucoup de travail", a souligné la directrice de l'Institut norvégien de santé publique, Camilla Stoltenberg.


La Norvège, qui a adopté un régime de semi-confinement, a réussi à faire passer "sous contrôle" la propagation de nouveau coronavirus sur son sol, a estimé lundi le gouvernement, sans pour autant alléger les mesures à ce stade. Le taux de reproduction de la maladie, c'est-à-dire le nombre de personnes contaminées par chaque malade, est tombé sous le seuil de 1, à 0,7 contre 2,5...