Dernières Infos

GB : des avions pourraient être transformés en unités de soins intensifs

Des avions de la compagnie British Airways sur le tarmac du terminal 5 de l'aéroport d'Heathrow, à Londres, le 16 mars 2020. Photo d'illustration AFP / Adrian DENNIS

Un plan visant à transformer les avions cloués au sol par l'épidémie de coronavirus en unités de soins intensifs a reçu le soutien de plusieurs compagnies aériennes et aéroports outre-Manche, a annoncé lundi le groupe britannique à l'origine du projet.

Ce groupe, qui se fait appeler "Caircraft" - contraction de "care" (soin) et de "aircraft" (avion) - estime que les Airbus A380 et les A340 immobilisés depuis plusieurs semaines pour tenter de freiner la progression de l'épidémie pourraient tout à fait être réaménagés avec des lits et des équipements de soins intensifs, le tout en sept à dix jours.

Entre 100 et 150 lits pourraient être installés dans chaque avion suivant la taille de l'appareil qui, une fois qu'aura été déterminé le lieu où il serait le plus utile, n'aurait pas vocation à se déplacer, a précisé le groupe, qui est en contact avec le gouvernement britannique sur le volet financement et coordination de l'opération.

"Nous avons plusieurs conversations à différents niveaux (mais) nous savons à quel point ils sont occupés", a souligné Chris Tarry, économiste spécialiste de l'aviation et partie prenante du projet. "Il s'agit de contacter les bons services au bon moment".

Au-delà du gouvernement britannique, le groupe est également en contact avec l'administration américaine et les gouvernements canadien, allemand et les autorités de Malaisie, selon l'entrepreneur britannique Nick Dyne également membre du projet.

Des compagnies dotées d'avions gros-porteurs ont apporté leur soutien au projet, a précisé Nick Dyne, sans citer de noms, tout comme plusieurs aéroports britanniques et l'autorité britannique de l'aviation (CAA).


Un plan visant à transformer les avions cloués au sol par l'épidémie de coronavirus en unités de soins intensifs a reçu le soutien de plusieurs compagnies aériennes et aéroports outre-Manche, a annoncé lundi le groupe britannique à l'origine du projet.

Ce groupe, qui se fait appeler "Caircraft" - contraction de "care" (soin) et de "aircraft" (avion) - estime que les Airbus...