Liban

Bassil salue la décision "audacieuse" du gouvernement de vérifier les comptes de la BDL

Le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, le 26 novembre 2019 à Budapest. Photo AFP / Attila KISBENEDEK

L'ancien ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a salué lundi la décision du gouvernement de vérifier les comptes de la Banque du Liban (BDL), considérée par certains comme l'une des parties responsables de la grave crise économique et financière que traverse le Liban.

"Proposée par le chef de l’État, la décision du gouvernement d'effectuer une vérification 'ciblée' des comptes de la BDL pour comprendre la situation actuelle est audacieuse et nécessaire", a écrit M. Bassil sur son compte Twitter. "Elle doit être suivie par une vérification 'minutieuse' qu'effectuerait une société internationale sans lien avec la BDL, et une vérification 'pénale' dans le cadre de la lutte contre la corruption qui révéleront tous les mouvements des comptes", a-t-il ajouté.

Le Courant du Futur accuse le Courant patriotique libre (aouniste), qui a multiplié ces dernières semaines les effets d'annonce sur le thème de la lutte contre la corruption et les critiques contre la banque centrale et les politiques financières de ces 30 dernières années, d'essayer de placer ses hommes dans le directoire de la banque centrale.


L'ancien ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a salué lundi la décision du gouvernement de vérifier les comptes de la Banque du Liban (BDL), considérée par certains comme l'une des parties responsables de la grave crise économique et financière que traverse le Liban.

"Proposée par le chef de l’État, la décision du gouvernement d'effectuer une...