Liban

Le Hezbollah salue la mémoire d'un conseiller du chef de la diplomatie iranienne mort du coronavirus

Logo du Hezbollah. Photo Ani

Le Hezbollah a salué vendredi soir dans un communiqué la mémoire d'un conseiller du ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Sheikholeslam, mort jeudi soir à l'âge de 67 ans du nouveau coronavirus, qui "a toujours soutenu la résistance islamique au Liban".

L'Iran est l'un des pays les plus touchés par l'épidémie de pneumonie virale apparue en Chine, avec un bilan officiel d'au moins 124 morts.

M. Sheikholeslam a été vice-ministre des Affaires étrangères entre 1981 et 1997, puis ambassadeur de l'Iran en Syrie de 1998 à 2003, avant de devenir conseiller du chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif. Il était par ailleurs l'un des étudiants impliqués dans la prise d'otages de diplomates américains en 1979 à Téhéran, qui avait conduit l'année suivante à la rupture des relations diplomatiques avec Washington.



Le Hezbollah a salué vendredi soir dans un communiqué la mémoire d'un conseiller du ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Sheikholeslam, mort jeudi soir à l'âge de 67 ans du nouveau coronavirus, qui "a toujours soutenu la résistance islamique au Liban".

L'Iran est l'un des pays les plus touchés par l'épidémie de pneumonie virale apparue en Chine, avec un...