Liban

Marche à Saïda contre la pauvreté

Des manifestants rassemblés devant la branche locale de la Banque du Liban à Saïda, le 21 février 2020. Photo M.A.

Environ 200 contestataires se sont rassemblés vendredi devant la branche locale de la Banque du Liban (BDL) à Saïda, au Liban-Sud, l'une des places fortes de la contestation contre la classe dirigeante, qui secoue le Liban depuis plus de quatre mois, pour une marche de protestation dans les rues de la ville contre les politiques financières et monétaires qui ont causé, selon eux, pauvreté, chômage et inflation.

Selon notre correspondant sur place, Mountasser Abdallah, les manifestants ont scandé des slogans hostiles au gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, et les restrictions bancaires limitant drastiquement les retraits et les transferts des déposants. D'autres protestataires ont brandi des sachets de pain sur lesquels étaient inscrits "la révolution de la faim".

Par ailleurs, certains manifestants portaient des masques, quelques heures après l'annonce du premier cas d'infection au coronavirus au Liban.

Le Liban traverse sa plus grave économique depuis la fin de la guerre civile, il y a 30 ans.



Environ 200 contestataires se sont rassemblés vendredi devant la branche locale de la Banque du Liban (BDL) à Saïda, au Liban-Sud, l'une des places fortes de la contestation contre la classe dirigeante, qui secoue le Liban depuis plus de quatre mois, pour une marche de protestation dans les rues de la ville contre les politiques financières et monétaires qui ont causé, selon eux,...