X

Dernières Infos

Le cours du dollar fixé à 2.100LL à la zone franche de l'aéroport de Beyrouth

Liban
OLJ
19/02/2020

La société gérant les boutiques hors-taxes de l'Aéroport international de Beyrouth a pris la décision mercredi de fixer le taux de change du dollar à 2.100 livres libanaises à la vente, à l'heure où la monnaie locale connaît une forte dévaluation en raison de la crise financière et économique dans le pays.

Selon la société Phoenicia Aer Rianta Company (PAC) qui gère les boutiques de la zone franche à l'AIB, ce nouveau taux de change est "temporaire", et s'explique par "les derniers défis économiques" et pour assurer "un approvisionnement continu de tous ses produits et marques importés".

C'est la troisième fois que les boutiques de l'aéroport augmentent leur taux de change. En décembre, ce taux avait été fixé à 1.750LL, et en janvier il avait atteint les 1.950LL.

Dimanche, la compagnie nationale d'aviation Middle East Airlines (MEA) avait cédé à la pression politique et était revenue sur une décision de ne faire payer ses clients qu'en dollars.

Le Liban est en proie à une profonde crise économique qui affecte les taux de change. La livre libanaise est arrimée au dollar à un taux officiel de 1507 livres libanaises, mais s'est dépréciée sur le marché parallèle pour atteindre bien plus de 2000 livres pour un dollar.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Amal et le Hezbollah, des conflits latents

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants