Rechercher
Rechercher

Politique

En attendant la réunion de jeudi,la déclaration ministérielle finalisée

La commission de rédaction de la déclaration ministérielle a finalisé hier ce texte, qui a fait l’objet d’une « lecture définitive » lors d’une ultime réunion au Grand Sérail, en attendant d’être présenté jeudi pour approbation en Conseil des ministres. C’est sur base de cette déclaration que le gouvernement de Hassane Diab va demander au Parlement de lui accorder sa confiance.

« Ce texte se concentre sur les dossiers économiques et financiers urgents qui préoccupent les citoyens », a affirmé la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad Najd, à l’issue de la réunion de la commission. La ministre a confirmé que le texte prévoit un calendrier de réformes en trois temps – 100 jours, un an et trois ans, soit jusqu’à la fin du mandat du président Michel Aoun –, précisant que le gouvernement « ne cautionne aucun texte ayant fuité ». « Il n’y a aucun ajustement fiscal. Néanmoins, la déclaration ministérielle comprend des réformes monétaires », a-t-elle ajouté.

La première mouture complète de la déclaration ministérielle avait été finalisée samedi et avait fuité le lendemain. De son côté, le ministre de l’Industrie, Imad Hobballah, a indiqué que la version finale du texte « diffère » de celle qui avait fuité. « Quelques retouches au texte ont été faites », a indiqué pour sa part le ministre des Affaires sociales et du Tourisme, Ramzi Moucharrafiyé, précisant qu’il ne s’agit pas de « modifications sur le fond ». « Le volet politique du texte n’a pas été modifié », a-t-il ajouté, affirmant que « les mesures fiscales et les procédures de contrôle vont toucher ceux qui, dans le passé, étaient exemptés et se dérobaient des impôts ».

Après avoir été approuvée par le Conseil des ministres, la déclaration ministérielle doit être transmise à la Chambre pour le vote de confiance. Selon des sources politiques, la séance du Parlement pourrait avoir lieu le mardi 11 février, lundi étant un jour férié à l’occasion de la Saint-Maron.


La commission de rédaction de la déclaration ministérielle a finalisé hier ce texte, qui a fait l’objet d’une « lecture définitive » lors d’une ultime réunion au Grand Sérail, en attendant d’être présenté jeudi pour approbation en Conseil des ministres. C’est sur base de cette déclaration que le gouvernement de Hassane Diab va demander au Parlement de lui...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut