Rechercher
Rechercher

Liban

Contestation au Liban-Nord : sit-in devant la caserne de Mina et dans une banque de Tripoli


Sit-in devant la caserne de Mina, au Liban-Nord, le 24 janvier 2020. Photo Ani

Plusieurs dizaines de manifestants se sont mobilisés vendredi au Liban-Nord lors de différents sit-in, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle).

Ainsi, une dizaine de manifestants ont observé un sit-in dans une des branches de la Bank of Beirut, afin de réclamer que l'agence "donne aux gens leurs économies", rapporte l'Ani.  Les contestataires se sont assis à même le sol et ont demandé à ce que la banque "respecte les droits des clients et leur donne accès à leurs épargnes", alors que les banques du pays ont mis en place d'importantes restrictions bancaires et monétaires depuis plusieurs mois. Lors de leur sit-in, les protestataires ont appelé les gens présents dans la banque à participer à la contestation, affirmant que "le mouvement populaire ne s'arrêtera pas tant que toutes les revendications ont été entendues. 

Par ailleurs, quelques dizaines de protestataires ont manifesté devant la caserne de Mina afin de réclamer la libération "immédiate" d'un activiste, arrêté lors des violences ayant eu lieu dans le centre-ville de Beyrouth en début de semaine. 

Les manifestations libanais se mobilisent depuis 100 jours contre la corruption et l'incompétence de la classe dirigeante. Si le mouvement était relativement pacifique, il a pris un tour plus violent au cours des deux dernières semaines, virant aux affrontements entre forces de l'ordre et manifestants lors de mobilisations nocturnes dans la capitale. 


Plusieurs dizaines de manifestants se sont mobilisés vendredi au Liban-Nord lors de différents sit-in, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle).

Ainsi, une dizaine de manifestants ont observé un sit-in dans une des branches de la Bank of Beirut, afin de réclamer que l'agence "donne aux gens leurs économies", rapporte l'Ani.  Les contestataires se sont assis...