X

Économie

Le tourisme en hausse à Dubaï avec un nombre record de visiteurs en 2019

Indicateur
OLJ
22/01/2020

Le tourisme à Dubaï a augmenté de 5,1 % en 2019 par rapport à l’année précédente, avec un chiffre record de 16,73 millions de visiteurs dans un émirat qui tente de juguler un ralentissement de son économie, a annoncé hier le gouvernement local. Les Indiens, les Saoudiens, les Britanniques, les Omanais, les Chinois et les Russes représentent à eux seuls près de la moitié des touristes à Dubaï, soit plus de 7 millions de visiteurs en 2019, selon les autorités.

La cité-État, qui ne dépend pas du pétrole, dispose de l’économie la plus diversifiée du Golfe grâce aux secteurs de la finance, de l’immobilier et du tourisme. Ce dernier avait déjà enregistré un chiffre record en 2018, avec 15,92 millions de touristes, mais n’avait progressé que de 0,8 % par rapport à l’exercice précédent. « Le secteur du tourisme de Dubaï a enregistré une croissance remarquable de 5,1 % en 2019, l’émirat ayant accueilli plus de 16,73 millions de visiteurs internationaux », s’est félicité dans un communiqué le gouvernement de Dubaï, l’une des sept composantes des Émirats arabes unis.

Deuxième économie des pays arabes après l’Arabie saoudite, les Émirats multiplient les mesures de relance, en particulier Dubaï dont le ralentissement économique devrait se poursuivre d’ici à 2022, selon l’agence de notation Standard and Poor’s. En décembre, Dubaï a annoncé un budget 2020 prévoyant les dépenses les plus élevées de son histoire dans le but de stimuler l’économie et de préparer l’émirat à accueillir l’Exposition universelle à partir d’octobre. Grâce à cet événement, organisé pour la première fois au Moyen-Orient, l’émirat vise les 20 millions de visiteurs en 2020.

Le pays a annoncé début janvier l’adoption d’un système de visa de tourisme valide pendant cinq ans et permettant d’effectuer de multiples entrées dans le pays pour toutes les nationalités. Actuellement, les ressortissants des pays occidentaux, de l’ex-URSS et de nombreux pays d’Asie n’ont pas besoin de visa préalable à l’entrée sur le territoire émirati.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants