Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Destitution: Ken Starr et Alan Dershowitz vont défendre Trump

L'avocat américain Alan Dershowitz. Photo d'archives GENYA SAVILOV/AFP/Getty Images

L'ex-procureur Kenneth Starr, acteur central de l'affaire Lewinsky, et le célèbre constitutionnaliste Alan Dershowitz feront partie de l'équipe de défense de Donald Trump dans son procès en destitution, dont les débats de fond commenceront mardi.

Ce procès au Sénat prend un relief particulier: la Maison Blanche avait en effet décidé de ne pas participer à l'enquête sur la mise en accusation, conduite à la Chambre des représentants, où les démocrates sont majoritaires. La procédure devant la Chambre haute, dominée par les républicains, donnera pour la première fois l'occasion aux avocats du président de présenter leurs arguments.

L'objectif est double: l'acquittement dans la majestueuse salle du Sénat mais aussi une victoire dans la guerre de communication qui se jouera sur les plateaux de télévision, avec en ligne de mire l'élection du 3 novembre 2020.

Le 45e président des Etats-Unis est mis en accusation pour abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès.

Alan Dershowitz a défendu nombre de célébrités au fil des années. Il a en particulier défendu O.J. Simpson, ancienne gloire du football américain, et le financier Jeffrey Epstein, accusé d'avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures, et qui s'est suicidé en prison en août 2019. "Le professeur Dershowitz s'exprimera en défense durant le procès au Sénat pour présenter les arguments constitutionnels contre la destitution", a indiqué son cabinet.

Kenneth Starr, dont le nom fit le tour du monde dans les années 90 en raison de son enquête, en tant que procureur spécial, sur la liaison du président Bill Clinton avec Monica Lewinsky, a depuis exercé comme avocat, professeur ou recteur d'université. "C'est clairement le genre de journée +Tu te fous de ma gueule?", a réagi sur Twitter l'ancienne stagiaire de la Maison Blanche, à l'annonce, par les médias américains, du futur rôle de l'ancien procureur.

L'équipe rapprochée de Donald Trump martèle que tout est en place pour un procès dont il sortira, assure-t-elle, renforcé. "Nous sommes prêts!", affirmait il y a quelques jours Kellyanne Conway, très combattive conseillère du président. "Nous avons une équipe de défense en place" et elle n'hésitera pas à "passer à l'offensive".

"Solide et silencieux"

C'est Pat Cipollone, avocat de la Maison Blanche, qui sera en première ligne. Plutôt discret, peu habitué des plateaux de télévision, ce fils d'immigrés italiens ayant grandi dans le Bronx, fervent catholique et père de 10 enfants, a peu de choses en commun avec le tempétueux magnat de l'immobilier. "Il est du genre solide et silencieux", soulignait Donald Trump il y a quelques semaines lors d'une cérémonie à la Maison Blanche, ne tarissant pas d'éloge sur "Pat" et son "équipe extraordinaire". Il va devoir s'adapter à un nouveau rôle, en pleine lumière, devant les sénateurs et des millions de téléspectateurs. Il s'est jusqu'ici surtout fait remarquer par sa plume incisive: c'est lui qui a rédigé les courriers dénonçant la procédure de mise en accusation du président, à la tonalité très agressive et où l'on sentait le souffle de Donald Trump.

Après un courrier particulièrement offensif daté du 15 mai 2019, il s'était attiré les foudres de Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants. "Cette lettre qui a été envoyée depuis la Maison Blanche était une blague, indigne de la présidence des Etats-Unis (...) Honte à eux", avait-elle lancé.

Jay Sekulow, avocat personnel de Donald Trump, sera également de la partie. Celui qui avait représenté le milliardaire dans l'enquête sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016, menée par le procureur spécial Robert Mueller. Il est aussi en première ligne dans le combat judiciaire que mène le président pour ne pas rendre publiques ses déclarations d'impôt.


L'ex-procureur Kenneth Starr, acteur central de l'affaire Lewinsky, et le célèbre constitutionnaliste Alan Dershowitz feront partie de l'équipe de défense de Donald Trump dans son procès en destitution, dont les débats de fond commenceront mardi.

Ce procès au Sénat prend un relief particulier: la Maison Blanche avait en effet décidé de ne pas participer à l'enquête sur...