X

Dernières Infos

Le cercueil de Johnny Hallyday transféré dans un caveau aux Antilles françaises


AFP
15/01/2020

Le cercueil du célèbre rockeur français Johnny Hallyday a été transféré dans un caveau définitif dans le cimetière marin de Lorient sur l'île antillaise française de Saint-Barthélemy, à proximité de la tombe où il avait été inhumé en décembre 2017, a fait savoir mercredi sa veuve Laeticia.

"Johnny repose enfin dans sa dernière demeure, sur l'île de Saint-Barthélemy. C'était le choix d'un homme libre, qui a trouvé ici la paix à laquelle il aspirait. Les démarches ont été accomplies avec professionnalisme, dans le respect de ses volontés", a-t-elle écrit sur Instagram mercredi matin.

"Je remercie de tout mon coeur tous ceux qui y ont contribué", conclut-elle, accompagnant son message d'une photo en noir et blanc du chanteur, qui trônait devant l'église de la Madeleine, à Paris, pour l'hommage populaire rendu après son décès.

Le transfert du cercueil s'est fait dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Barthélémy, a précisé son entourage à l'AFP. Il "s'est fait avec l'accord des aînés" du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, a indiqué mercredi matin Me Gilles Gauer, l'avocat de Laeticia Hallyday à l'AFP.

Ce projet de transfert avait fait l'objet fin décembre d'une passe d'armes entre Laeticia Hallyday et Laura Smet, qui était d'accord "sur le principe de l'exhumation" mais refusait que cela se fasse sans être consultée sur les conditions.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Émilie SUEUR

L’édito de Émilie SUEUR

De quelle violence parle-t-on ?

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants