Rechercher
Rechercher

Politique

Des manifestants conspuent Diab devant son domicile

Les manifestants rassemblés devant le domicile de Hassane Diab sous une pluie battante. Photo Luca Mouzannar

Malgré la pluie battante, des manifestants se sont rassemblés hier devant le domicile de Hassane Diab à Tallet el-Khayat, conspuant le Premier ministre désigné et proclamant à l’avance leur rejet du gouvernement qu’il tente de former.

Brandissant une banderole proclamant « Tous sans exception, et Hassane Diab en fait partie », les manifestants qui s’abritaient sous leurs parapluies ont copieusement insulté le Premier ministre désigné, le traitant entre autres de « menteur ».

« Révolution ! », « Diab dehors ! », « Diab démissionne ! », criaient les manifestants, selon notre correspondant sur place Luca Mouzannar. « Nous refusons Diab parce qu’il est corrompu », a affirmé Khaled, un manifestant, estimant que les noms des personnalités évoquées jusqu’à présent pour faire partie du gouvernement Diab « sont juste une forme de test pour voir si le peuple les accepte ».

« Nous rejetons Hassane Diab, nous voulons un gouvernement propre et indépendant qui arrête la corruption et les vols et qui puisse récupérer les fonds volés. Diab ne pourra sûrement pas faire tout cela », a dit de son côté une autre manifestante, Sofia.

« S’ils ne veulent pas nommer des gens représentant la révolution, qu’ils choisissent au moins des personnalités neutres, des technocrates », a déclare Mohammad, critiquant comme beaucoup d’autres protestataires le fait que les partis politiques soient impliqués dans le choix des futurs ministrables.

Les manifestants se sont par la suite dirigés vers le centre-ville et se sont massés à proximité de la place de l’Étoile.


Malgré la pluie battante, des manifestants se sont rassemblés hier devant le domicile de Hassane Diab à Tallet el-Khayat, conspuant le Premier ministre désigné et proclamant à l’avance leur rejet du gouvernement qu’il tente de former.Brandissant une banderole proclamant « Tous sans exception, et Hassane Diab en fait partie », les manifestants qui s’abritaient sous leurs...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut