X

Dernières Infos

Bteich met en garde contre toute diminution du poids du paquet de pain

Liban
OLJ
12/12/2019

Le ministre libanais sortant de l’Économie, Mansour Bteiche, a mis en garde jeudi les boulangers contre toute réduction du poids du paquet de pain, alors que la décision de faire passer le paquet d'1 kg à 900 grammes avait été annoncée par l'Association de protection des consommateurs, sur fond de crise du dollar.

Dans une circulaire, le ministre Bteiche a mis en garde "les boulangers qui veulent utiliser des méthodes illégales et modifier le poids du paquet de pain afin d'effectuer des profits illicites". Il a dans ce contexte appelé les supermarchés et autres points de vente à refuser de commercialiser des paquets ne faisant pas le poids réglementaire. Il a encore menacé de poursuites judiciaires tous les contrevenants. 

Mansour Bteiche a par ailleurs appelé les commerçants à afficher les prix de tous les biens de consommation en livres libanaises, et pas en dollars.

Le taux de change livre/dollar est fixé par la Banque du Liban depuis 1997 (1.507,5 livres pour un dollar). Mais cette dernière a limité la quantité de billets verts en circulation, provoquant une hausse de son cours chez les changeurs. Les minotiers qui importent l’essentiel du blé consommé par le pays jugent inadapté le mécanisme mis en place par la circulaire n° 530 de la BDL pour leur permettre d’assurer leurs besoins en devises au taux officiel.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Collabos ou résistants ?

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

In English

Resolving Lebanon’s financial crisis

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants