Dernières Infos

Des militants qui voulaient organiser un débat encerclés dans une tente du centre-ville de Beyrouth

Liban
OLJ
10/12/2019

Des militants qui avaient appelé à un débat mardi sur le thème de la neutralité dans une tente du centre-ville de Beyrouth étaient encerclés en soirée par des inconnus qui ont empêché la tenue de la discussion, a indiqué à L'Orient-Le Jour l'un des activistes, Lockman Slim. Les forces de sécurité ont établi un cordon de sécurité autour de la tente, installée sur le parking des Lazaristes, où se tiennent chaque jour des débats.

Selon M. Slim, un activiste connu pour ses positions hostiles au Hezbollah, des hommes ont fait irruption dans la tente en fin d'après-midi, scandant des slogans en faveur de la Palestine, et faisant fuir le public qui était venu assister au débat.

Par la suite, une dizaine de militants, dont M. Slim, sont revenus dans la tente pour tenter d'y remettre de l'ordre après les dégâts causés par les inconnus. "C'est alors qu'un groupe nous a encerclés, nous traitant de sionistes et de juifs", a-t-il ajouté, joint au téléphone par L'OLJ depuis la tente où il est encerclé avec ses camarades.

Dans un tweet, le député Hezbollah Ibrahim Moussaoui a estimé que "tout appel à la neutralité, alors que l'ennemi occupe la Palestine et des parties de la Syrie, du Liban et de la Jordanie (...) constitue une trahison (...) et rejoint, délibérément ou non, les objectifs de l'ennemi".

Les militants ont finalement pu être évacués grâce aux forces de sécurité. Dans une déclaration à la chaîne al-Jadeed, l'un d'eux, Makram Rabah, a expliqué que le thème du débat, dont l'un des intervenants principaux devait être l'ambassadeur à la retraite Hicham Hamdane, devait évoquer la neutralité du Liban dans le conflit entre l'Iran et certains pays arabes. "Nous n'avons absolument pas évoqué le conflit arabo-israélien ni appelé à la normalisation avec l'ennemi sioniste", a-t-il assuré.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Thaoura 2.0... Et ce n’est que le début

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : quatre nœuds et un maillon caché...

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants