Rechercher
Rechercher

Liban

Amal dénonce une infraction israélienne dans le sud de la ZEE libanaise

Le député Amal Anouar Khalil. Photo Ani

Le groupe parlementaire du Changement et de la libération, principalement composé de députés du mouvement Amal, a mis en garde lundi contre les violations israéliennes dans la Zone économique exclusive du Liban, relevant qu'un bateau de l'Etat hébreu avait pénétré dans cette zone afin de mener des "recherches scientifiques". 

A l'issue de la réunion hebdomadaire du bloc du président de la Chambre, Nabih Berry, le député Anouar Khalil a invité les Libanais à ne pas détourner leur attention, en raison de "certaines affaires qui les préoccupent", des infractions israéliennes en territoire libanais. Il a dans ce contexte souligné qu'un bateau israélien était entré dans le sud de la ZEE libanaise, revendiqué par Israël, pour mener des études concernant la présence d'hydrocarbures, ce qui constitue "une violation" de la loi internationale. Le bloc du changement et de la libération a dès lors demandé aux forces de l'ONU au Liban (Finul) de réagir à cette "attaque". 

Le bloc Amal a par ailleurs appelé à une formation rapide du futur gouvernement, alors que les consultations parlementaires, qui étaient prévues aujourd'hui, ont été reportées. Cette annulation des consultations contraignantes en vue de nommer un Premier ministre a été décidée après le désistement de Samir Khatib - jusque là donné favori pour diriger le prochain cabinet - au profit de Saad Hariri, qui avait démissionné le 29 dernier sous la pression de la rue.

"Il faut se dépêcher de former le gouvernement", a déclaré M. Khalil. Il a appelé à "se concentrer sur la résolution des problèmes socio-économiques, sécuritaires, sanitaires, financiers et bancaires", alors que le Liban connait depuis plusieurs mois des restrictions sur la circulation du dollar américain, ce qui provoque des problèmes d'approvisionnement de certains secteurs. "Le cabinet d'expédition des affaires courantes doit assumer toutes les responsabilités de la situation actuelle, jusqu'à la formation du prochain gouvernement", a-t-il déclaré.



Le groupe parlementaire du Changement et de la libération, principalement composé de députés du mouvement Amal, a mis en garde lundi contre les violations israéliennes dans la Zone économique exclusive du Liban, relevant qu'un bateau de l'Etat hébreu avait pénétré dans cette zone afin de mener des "recherches scientifiques". 

A l'issue de la réunion hebdomadaire du bloc...