Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Taymour Joumblatt annonce que son groupe ne participera aux consultations parlementaires contraignantes

Taymour Joumblatt. Photo ANI

Le chef du groupe parlementaire de la Rencontre démocratique, majoritairement constitué de députés du Parti socialiste progressiste (PSP, du leader druze Walid Joumblatt), Taymour Joumblatt, a annoncé dimanche que son bloc ne participera pas aux consultations parlementaires contraignantes qui doivent avoir lieu lundi.

"Au vu de la violation de la Constitution et des pratiques pour la formation du gouvernement à travers des consultations en aparté (...) le groupe de la Rencontre démocratique s'abstient de participer aux consultations parlementaires prévues demain", a écrit M. Joumblatt sur son compte Twitter. 

Le groupe parlementaire de la République forte (Forces libanaises de Samir Geagea) avait annoncé jeudi soir qu'il ne nommera aucune personnalité au poste de Premier ministre, lors de ces consultations parlementaires.  De son côté, l'ancien Premier ministre Nagib Mikati a annoncé que son groupe parlementaire nommera Saad Hariri. 

La contestation a entraîné la démission le 29 octobre de Saad Hariri, mais le chef de l’État Michel Aoun était réticent à lancer dans la foulée les consultations parlementaires pour désigner un nouveau chef de gouvernement, conformément à la Constitution. Le président souhaitait en effet préparer une "formule" gouvernementale convenant aux différentes parties avant la nomination d'un Premier ministre, afin d'accélérer la formation du futur cabinet. Ces discussions entre les principales formations politiques semblaient progresser dans le sens d’une équipe techno-politique dirigée par l'homme d'affaires Samir el-Khatib, une option qui ne va pas du tout dans le sens de ce que réclament les manifestants. Ces derniers exigent un cabinet de spécialistes indépendants, jusqu'à ce que M. Khatib ait annoncé dimanche qu'il se retirait de la course.


Le chef du groupe parlementaire de la Rencontre démocratique, majoritairement constitué de députés du Parti socialiste progressiste (PSP, du leader druze Walid Joumblatt), Taymour Joumblatt, a annoncé dimanche que son bloc ne participera pas aux consultations parlementaires contraignantes qui doivent avoir lieu lundi.

"Au vu de la violation de la Constitution et des...