Liban

Budget 2020 : la commission des Finances suspend 100 milliards de crédit pour Ogero

Ibrahim Kanaan, le président de la commission parlementaire des Finances et du budget. Photo fournie par le Parlement

Ibrahim Kanaan, président de la commission parlementaire des Finances et du budget qui planche actuellement sur le projet de budget de 2020 préparé par le gouvernement sortant de Saad Hariri, a affirmé mardi que la commission avait décidé de suspendre plusieurs lignes de crédit, dont l'une de 100 milliards de livres libanaises au bénéfice de la compagnie publique de téléphone.

"Lors de sa séance nocturne, la commission a achevé l'examen du budget du ministère des Télécoms et ses annexes", a déclaré M. Kanaan, ajoutant que la commission avait suspendu "plusieurs lignes de crédit, la principale étant un crédit de 100 milliards de LL (67 millions de dollars) pour Ogero".

"Nous avons demandé un rapport détaillé sur le projet de fibre optique et les virements effectués dans ce cadre à hauteur de 1 700 milliards de LL (un milliard de dollars). Nous avons également demandé de surveiller les bénéfices des opérateurs mobiles Alfa et Touch qui s'élèvent à 1 000 milliards de livres par an", a ajouté le président de la commission des Finances.

Lors de la séance du jour, la commission avait notamment approuvé les budgets du ministère de l'Intérieur et celui de la Défense. Lundi, la commission des Finances a approuvé les budgets de la présidence de la République et du Conseil des ministres et a suspendu les budgets de tous les ministères d'Etat.

Le Conseil des ministres a adopté dans la précipitation, le 21 octobre, le projet de budget de 2020 dans les jours qui ont suivi le début de la révolte populaire déclenchée le 17 octobre, alors que la situation économique et financière du pays s’est considérablement dégradée cette année. Le texte, qui table sur un déficit public à 0,63 % du PIB, tranche radicalement avec la première version de l’avant-projet sur laquelle les ministres avaient commencé à plancher quelques semaines plus tôt et qui misait plutôt sur un ratio de 7,38 %.


Ibrahim Kanaan, président de la commission parlementaire des Finances et du budget qui planche actuellement sur le projet de budget de 2020 préparé par le gouvernement sortant de Saad Hariri, a affirmé mardi que la commission avait décidé de suspendre plusieurs lignes de crédit, dont l'une de 100 milliards de livres libanaises au bénéfice de la compagnie publique de...