Dernières Infos

Liban-Sud : place Elia, des manifestants brûlent des drapeaux américains et israéliens

Des manifestants rassemblés place Elia, à Saïda, ont mis le feu vendredi soir aux drapeaux américains et israéliens. Photo fournie par M.A.

Des manifestants rassemblés place Elia, à Saïda (Liban-Sud), ont mis le feu vendredi soir aux drapeaux américains et israéliens pour protester contre toute ingérence américaine dans les affaires internes libanaises, rapporte Mountasser Abdallah, correspondant de l'OLJ sur place. "Feltman sors dehors, mon pays reste libre", ont crié les manifestants. 

L'ancien ambassadeur américain au Liban Jeffrey Feltman, qui a également occupé de hauts postes au sein de la diplomatie US et de l'ONU et qui est actuellement expert invité au centre Brookings, avait affirmé mardi que la Russie pourrait "faciliter la restauration de l'hégémonie du régime syrien sur le Liban", au moment où le pays du Cèdre connaît un mouvement de contestation populaire inédite contre le pouvoir politique accusé de corruption.

Lors d'une séance d'audience, en sa qualité personnelle, devant la sous-commission parlementaire américaine des Affaires étrangères pour le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et le Terrorisme international, Jeffrey Feltman avait commencé par dire que "les manifestations actuelles au Liban ne sont pas à propos des Etats-Unis, et nous devons éviter tout ce qui peut détourner l'attention vers les Etats-Unis. Mais le résultat de ces manifestations pourrait affecter les intérêts américains positivement ou négativement".

Les déclarations américaines interviennent alors que le Hezbollah estime que des "ambassades" ont tenté de récupérer le mouvement de contestation et de renverser le pouvoir. Au début de la révolte, le chef du parti Hassan Nasrallah avait accusé les contestataires d’être menés par certaines parties politiques et financés par les ambassades de pays étrangers. 




Des manifestants rassemblés place Elia, à Saïda (Liban-Sud), ont mis le feu vendredi soir aux drapeaux américains et israéliens pour protester contre toute ingérence américaine dans les affaires internes libanaises, rapporte Mountasser Abdallah, correspondant de l'OLJ sur place. "Feltman sors dehors, mon pays reste libre", ont crié les...