Dernières Infos

Iran : Paris regrette la décision américaine concernant le site nucléaire de Fordo

Photo d'archives AFP prise sur le site nucléaire souterrain de Fordo en Iran

La France a regretté mardi la décision des États-Unis d'interdire toute activité sur le site nucléaire de Fordo en Iran, jusqu'ici partiellement épargné par les sanctions américaines, en réponse au désengagement progressif de Téhéran de l'accord international de 2015.

"Nous regrettons la décision des États-Unis, à la suite de la reprise par l'Iran de l'enrichissement sur le site de Fordo, de mettre fin à une exemption qui devait faciliter la conduite de projets civils sur ce site", a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

L'Iran a relancé début novembre des activités d'enrichissement d'uranium dans son usine souterraine de Fordo, nouvelle étape de sa réponse au retrait unilatéral américain de l'accord censé empêcher la République islamique de fabriquer la bombe nucléaire.

Les États-Unis ont riposté lundi en décidant de mettre fin le 15 décembre à une dérogation qui permettait au site de Fordo de fonctionner.

Après avoir claqué la porte en mai 2018 de l'accord de 2015, l'administration de Donald Trump a rétabli toutes ses sanctions économiques contre l'Iran. Mais en toute discrétion, elle continuait régulièrement à renouveler des dérogations pour trois projets du programme nucléaire civil iranien, notamment celui de Fordo.

Paris a aussi une nouvelle fois déploré la reprise des activités d'enrichissement à Fordo, aux "conséquences potentiellement graves en matière de prolifération" et appelé l'Iran à "se mettre sans délais pleinement en conformité avec l'accord".


La France a regretté mardi la décision des États-Unis d'interdire toute activité sur le site nucléaire de Fordo en Iran, jusqu'ici partiellement épargné par les sanctions américaines, en réponse au désengagement progressif de Téhéran de l'accord international de 2015.

"Nous regrettons la décision des États-Unis, à la suite de la reprise par l'Iran de l'enrichissement sur...