Liban

Le Hezbollah condamne le changement de politique des USA sur le statut des colonies en Cisjordanie

Le logo du Hezbollah. Photo Wikipedia

Le Hezbollah, ennemi juré d'Israël et considéré par Washington comme terroriste, a condamné mardi le changement de politique de Washington sur le statut des colonies en Cisjordanie occupée, annoncé par le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

"Le Hezbollah condamne les déclarations de Pompeo qui œuvre pour légitimer les colonies sionistes dans les territoires palestiniens occupés", écrit le parti chiite dans un communiqué. Il estime que cette prise de position est "nulle et non avenue, inacceptable, illégitime, illégale et va à l'encontre des pactes et des normes internationales que les États-Unis prétendent respecter". "Pour le Hezbollah, cette position hostile, comme toutes les précédentes, s'inscrit dans le sillage des tentatives permanentes de Washington de liquider la cause palestinienne", poursuit le texte.
"Cette prise de position ne change rien à la réalité. L'entité israélienne occupante va disparaître, le peuple palestinien résistant est déterminé à recouvrer et libérer chaque centimètre carré de son territoire et la victoire sera sienne", conclut le communiqué.

Lundi, M. Pompeo avait donné un nouveau coup de canif au consensus international sur le conflit israélo-palestinien en déclarant considérer désormais que "l'établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie n'est pas en soi contraire au droit international", ajoutant que que les États-Unis ne considérerait pas forcément comme légales les colonies israéliennes, mais s'en remettraient aux décisions de tribunaux israéliens.

Les responsables palestiniens ont condamné la décision de l'administration Trump. Au Caire, le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a estimé que cette décision "compromettait toute paix juste fondée sur la fin de l'occupation".


Le Hezbollah, ennemi juré d'Israël et considéré par Washington comme terroriste, a condamné mardi le changement de politique de Washington sur le statut des colonies en Cisjordanie occupée, annoncé par le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

"Le Hezbollah condamne les déclarations de Pompeo qui œuvre pour légitimer les colonies sionistes dans les territoires...