Liban

Dans le centre-ville de Beyrouth, les manifestants font pression pour accéder au Parlement

Du côté de Riad Solh, les manifestants accroissent la pression pour réussir à arriver sur la place du parlement, alors que l'accès est bloqué par les forces de l'ordre. Photo AMH

A une heure de la séance prévue à 11h au Parlement au cours de laquelle doivent examinées plusieurs lois, dont la très controversée loi d'amnistie générale, les manifestants cherchaient un moyen de passer les barrages pour arriver devant le Parlement. La pression était forte, dès lors, du côté de l'entrée de la rue des banques et de la rue jouxtant le magasin Casa del Habano, au niveau de la place Riad el-Solh.

Les manifestants sont d'autant plus déterminés qu'ils ont appris qu'un certain nombre de députés ont réussi à entrer au Parlement.

Des échauffourées ont éclaté mardi matin entre des manifestants venus bloquer les accès au Parlement à Beyrouth et dont les rangs grossissaient au fil des heures. Vers 9h, des centaines d'entre eux avaient déjà investi les rues alentours dans un concert de casseroles, expression de leur colère, alors que la Chambre est censée se réunir à 11h pour examiner, entre autres, une loi d'amnistie générale controversée. Vers 9h, des échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu.


A une heure de la séance prévue à 11h au Parlement au cours de laquelle doivent examinées plusieurs lois, dont la très controversée loi d'amnistie générale, les manifestants cherchaient un moyen de passer les barrages pour arriver devant le Parlement. La pression était forte, dès lors, du côté de l'entrée de la rue des banques et de la rue jouxtant le magasin Casa del Habano, au...