Liban

Procession du cercueil contenant la dépouille de Ala' Abou Fakhr à Riad el-Solh

Un foule de Libanais rendant hommage à Alaa Abou Fakhr, sur la place Riad el-Solh, à Beyrouth, le 13 novembre 2019. Capture d'écran de la chaîne de télévision locale LBC

En fin de soirée mercredi, le cercueil contenant la dépouille de Ala' Abou Fakhr, le cadre du Parti socialiste progressiste tué la veille au soir à Khaldé, a été porté en procession sur la place Riad el-Solh, cœur de la contestation dans la capitale libanaise, au 28e jour de la révolte populaire contre la classe dirigeante libanaise.

Le cercueil était porté à bouts de bras, au-dessus de la foule de manifestants qui, rassemblés face au Sérail gouvernemental, ont chanté l'hymne national et scandé des slogans révolutionnaires. 

Parallèlement à cet hommage à Beyrouth, des veillées d'hommage étaient organisées dans tout le pays pour la deuxième victime tombée en marge de la contestation qui secoue le Liban depuis le 17 octobre.



En fin de soirée mercredi, le cercueil contenant la dépouille de Ala' Abou Fakhr, le cadre du Parti socialiste progressiste tué la veille au soir à Khaldé, a été porté en procession sur la place Riad el-Solh, cœur de la contestation dans la capitale libanaise, au 28e jour de la révolte populaire contre la classe dirigeante libanaise.

Le cercueil était porté à bouts de...