Rechercher
Rechercher

Liban - Rassemblement

Dans le centre-ville, les femmes chantent et prient pour le Liban

Le rassemblement de femmes, hier, place des Martyrs. Photo Suzanne Baaklini

C’est à la lueur de bougies, sous le grand poing dressé vers le ciel, que des centaines de femmes se sont rassemblées hier dans le centre-ville de Beyrouth, pour soutenir le soulèvement et le changement. Un rassemblement à l’initiative de deux d’entre elles, Sarah Beydoun et Mariana Wehbé. Assises en cercles concentriques sur la place des Martyrs, des bougies plantées à même le sol devant elles, les femmes ont rapidement couvert toute la place. Faisant écho à la chanteuse Aziza qui s’est jointe à elles, les manifestantes – accompagnées par certains hommes – ont entonné en chœur l’hymne national, en ajoutant « les femmes » à la phrase qui ne cite que « les hommes », avant de répéter ensemble une prière pour le Liban. Les manifestantes ont ensuite marché vers la place Riad el-Solh, bougies à la main. « Je suis ici pour montrer que la femme a aussi sa place dans la société et parce que je veux avoir un avenir dans ce pays », affirme Rhéa, 16 ans. « Je suis venue pas seulement parce que je suis une mère de deux filles, mais parce que j’ai vécu la guerre, j’ai étudié la médecine pendant cette période avant de partir en France, dit Mirna. Quand je suis revenue, les seigneurs de la guerre étaient toujours là, ils continuent de nous voler alors que notre pays pourrait être un véritable paradis. » Leila, une femme d’un certain âge, assise sur une chaise et appuyée sur sa canne, s’enthousiasme de la mobilisation des jeunes. « Il fallait que je partage ce moment avec eux », dit-elle.


Lire aussi

Des activistes dénoncent la guerre sexiste menée contre les femmes au Liban


Pour mémoire

Au cœur de Beyrouth, on réclame aussi les droits des femmes ou la préservation de la vallée de Bisri

L'icône de la révolution libanaise célèbre son mariage place Riad el-Solh

Manifestations : une femme jetée au sol par un militaire à Furn el-Chebbak, l'armée s'explique

C’est à la lueur de bougies, sous le grand poing dressé vers le ciel, que des centaines de femmes se sont rassemblées hier dans le centre-ville de Beyrouth, pour soutenir le soulèvement et le changement. Un rassemblement à l’initiative de deux d’entre elles, Sarah Beydoun et Mariana Wehbé. Assises en cercles concentriques sur la place des Martyrs, des bougies plantées à même le sol...
commentaires (3)

Bon courage aux libanaise et libanais dans distinction!!!!

Wlek Sanferlou

17 h 48, le 07 novembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Bon courage aux libanaise et libanais dans distinction!!!!

    Wlek Sanferlou

    17 h 48, le 07 novembre 2019

  • LA FEMME LIBANAISE AU PREMIER RANG DE LA CONTESTATION. BRAVO !

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    11 h 47, le 07 novembre 2019

  • A VOUS TOUTES , petites-filles , filles , soeurs ,mères et épouses ,COMPAGNES INDISPENSABLES de notre vie , de nos joies et de nos peines , à vous toutes MERCI ! Surtout ne vous laissez pas déposséder de VOS DROITS ! SOYEZ BENIES . adel .

    Hamed Adel

    11 h 29, le 07 novembre 2019

Retour en haut