Liban

Après Nahr el-Kalb, l'armée tente de rouvrir l'autoroute bloquée par les manifestants à Jal el-Dib et Zouk

L'armée déployée sur l'autoroute à hauteur de Zouk, le 23 octobre 2019. Capture d'écran

L'armée libanaise, qui avait rouvert plus tôt dans la matinée l'autoroute à hauteur de Nahr el-Kalb, tente de la rendre à nouveau praticable à hauteur de Jal el-Dib dans le Metn et à Zouk Mosbeh, au prix de tensions et d'échauffourées avec les manifestants.

Déployée en nombre, la troupe tente d'écarter les protestataires sur les deux côtés de la route. Plus tôt dans la matinée, les militaires avaient procédé à l'ouverture de l'autoroute.

Dans l'ensemble, les manifestants bloquaient un grand nombre de voies mercredi sur l'ensemble du territoire libanais, paralysant la circulation sur les axes principaux et renvoyant les automobilistes vers les routes secondaires.


L'armée libanaise, qui avait rouvert plus tôt dans la matinée l'autoroute à hauteur de Nahr el-Kalb, tente de la rendre à nouveau praticable à hauteur de Jal el-Dib dans le Metn et à Zouk Mosbeh, au prix de tensions et d'échauffourées avec les manifestants.

Déployée en nombre, la troupe tente d'écarter les protestataires sur les deux côtés de la route. Plus tôt dans la...