X

Dernières Infos

Manifestations : le point sur les routes libanaises fermées

Liban
OLJ
22/10/2019

Mardi matin, au sixième jour consécutif des manifestations anti-gouvernement, inédites au Liban depuis des années, plusieurs routes restaient fermées à la circulation par des protestataires pour faire pression sur les autorités.

Dans la capitale Beyrouth, la voie rapide du Ring était bloquée ce matin, mais les routes situées en-dessous du pont ont été rouvertes vers 9h30 par les Forces de sécurité intérieure.  L'autoroute de la Corniche el-Mazraa, Nahr el-Mott, et Dora étaient, elles, toujours bloquées en matinée, ainsi que la place Sassine à Achrafieh.

Aux abords de la capitale, les manifestants bloquaient l'autoroute Mirna Chalouhi, le rond-point Hayek, les autoroutes de Jal el-Dib et Dbayeh ainsi que la voie maritime à Zouk. De nombreuses routes étaient également fermées à Jounieh. Peu avant 10h, une unité des services des renseignement de l'armée tentait de rouvrir les routes intérieures de Jal el-Dib.

En outre, l'autoroute de Jiyé restait inaccessible dans les deux sens, en matinée, sauf pour la voie maritime. A Saïda, au Liban-Sud, à Baalbeck dans la Békaa, et au Akkar, au Liban-Nord, de nombreuses écoles et universités étaient toujours fermées.

Dans le nord, plusieurs routes étaient fermées dans le Akkar. L'autoroute de Kfar Hazir en direction de Chekka était elle aussi bloquée, de même que celles de Chekka et Batroun.

A Aley, l'autoroute de la ville était inaccessible dans les deux sens.

L'autoroute de Khaldé a toutefois été rouverte à la circulation dans le deux sens. De même que celle qui jouxte le marché aux poissons dans le secteur de la Quarantaine, à l'entrée de la capitale.

Le croisement de Chevrolet, à Furn el-Chebbak a lui aussi été rouvert par l'armée. La route de Marjeyoun-Hasbaya a également été rouverte dans la nuit. La voie Est de l'autoroute de Nahr el-Kalb a été également rouverte, de même que la route de Dahr el-Baïdar, au niveau de la bifurcation qui mène vers Falougha. Toutes les routes à Tyr, au Liban-Sud, étaient ouvertes également.

Dans ce contexte, des groupes de manifestants irréductibles ont passé la nuit sur place dans de nombreux lieux de rassemblements, notamment sur la place Riad el-Solh, dans le centre-ville de Beyrouth, ou encore à Tyr, au Liban-Sud.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Notre vie avant et depuis la révolution

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants