Liban

Manifestations : le métropolite de Beyrouth appelle à la formation d'un gouvernement réduit de technocrates


Le métropolite grec-orthodoxe de Beyrouth, Élias Audi. Photo d'archives Ani

Le métropolite grec-orthodoxe de Beyrouth, Élias Audi, a exhorté dimanche les Libanais à "déclarer la guerre à la corruption et aux corrompus", appelant à la formation d'un gouvernement de technocrates, alors que l'ensemble du pays est mobilisé depuis jeudi soir contre la crise socio-économique et la classe politique, accusée d'être corrompue. 

Dans son homélie dominicale, Mgr Audi a souligné "la nécessité de déclarer la guerre à la corruption et aux corrompus". "Confiez les affaires du pays à des experts et formez un gouvernement réduit, pour sauver le pays", a-t-il déclaré, appelant les responsables à "rendre les fonds publics volés". Le métropolite a encore exhorté les autorités à "appliquer la Constitution". 

Pour la quatrième journée consécutive, les Libanais mobilisés par dizaines de milliers appellent à la chute du régime actuel. Vendredi, le Premier ministre Saad Hariri a donné jusqu'à lundi à sa coalition gouvernementale pour trouver une solution à la crise financière, agitant la menace à peine voilée d'une démission du cabinet. Dans la nuit de samedi à dimanche, le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a annoncé que son groupe parlementaire avait demandé à ses ministres de présenter leur démission. Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s'est pour sa part dit "opposé" à un départ du gouvernement. 


Le métropolite grec-orthodoxe de Beyrouth, Élias Audi, a exhorté dimanche les Libanais à "déclarer la guerre à la corruption et aux corrompus", appelant à la formation d'un gouvernement de technocrates, alors que l'ensemble du pays est mobilisé depuis jeudi soir contre la crise socio-économique et la classe politique, accusée d'être corrompue. 

Dans son homélie...