X

Dernières Infos

Raï appelle le gouvernement libanais à déclarer "l’état d’urgence économique"

Liban
OLJ
19/10/2019

Le patriarche maronite Béchara Raï a appelé samedi le gouvernement libanais à déclarer "l’état d’urgence économique", au moment où des milliers de Libanais manifestent depuis trois jours à travers tout le pays contre le pouvoir, accusé de corruption, et contre la crise économique.

"Nous appelons le gouvernement à déclarer l’état d’urgence économique et à tenir des réunions tous les jours pour trouver des solutions et les appliquer afin d’éviter que l’État ne s’écroule", a déclaré Mgr Raï depuis le Nigeria. 

"Nous prions pour le Liban, nous prions Dieu pour qu’il touche la conscience des responsables et les aide à trouver les solutions nécessaires et rapides à la crise économique et sociale, qui est devenue une crise de famine et menace la vie des Libanais pour la première fois après la famine de 1914. Si cette dernière avait été jadis imposée par l’étranger, ce qui est désolant c’est qu'aujourd'hui la crise vient de l’intérieur", a-t-il estimé.

"Vieux, jeunes et enfants ont dû descendre dans la rue manifester et faire la grève pour exprimer leur refus de ces pratiques politiques. Ils ont montré par leur diversité qu’ils sont un seul peuple, toutes communautés confondues, qui demande à vivre dignement. Ils ont aussi montré qu’ils n’ont pas confiance en leurs responsables, qui ont lamentablement échoué dans leurs pratiques de la politique et dilapidé l’argent du Trésor au détriment de la population et de l’État". Le patriarche a appelé les manifestants à "unifier leurs revendications économiques et sociales, qui constituent leurs droits fondamentaux". 

Mgr Raï a mis fin à sa visite en Afrique plus tôt que prévu pour pouvoir rentrer au Liban,  

Le Premier ministre Saad Hariri a annoncé hier qu'il donnait un délai de 72h aux membres du gouvernement pour avaliser les réformes prévues. A défaut, il a laissé entendre qu'il pourrait démissionner. Certains manifestants réclament en effet la démission du gouvernement, voire celle du chef de l’État Michel Aoun.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah et « la patience stratégique »

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez aujourd'hui la communauté des abonnés en vous abonnant à 1$ pour UN AN. Offre limitée pour la journée du 21 novembre 2019

Je poursuis la lecture

4

articles restants