Liban

Joumblatt penche pour une démission du cabinet, mais la décision revient à Hariri, selon un responsable du PSP

Walid Joumblatt penche pour une démission du gouvernement, mais cette décision revient au Premier ministre Saad Hariri, a déclaré vendredi à L'Orient-Le Jour un responsable du Parti socialiste progressiste, au lendemain d'un appel en ce sens lancé par le leader druze.

"Le spectacle du mouvement populaire auquel nous assistons aujourd'hui était attendu", a affirmé un responsable du PSP, rappelant que la formation joumblattiste avait organisé "une importante manifestation il y a quelques jours pour formuler les mêmes revendications et dénoncer la situation".

"Concernant la démission du gouvernement, le mot d’ordre de Walid Joumblatt est sa fidélité à Saad Hariri", a déclaré ce cadre du PSP, confirmant que le leader druze a "conseillé une démission du gouvernement". M. Joumblatt "ne laissera pas seul le Premier ministre et ne se retirera pas du gouvernement si Hariri n’a pas lui-même décidé de démissionner", poursuit-il néanmoins.

Le leader druze est convaincu que "l‘équation et l'équilibre des forces dysfonctionnent", selon ce responsable druze, estimant que le gouvernement "n'arrive pas à gérer le pays et conduire les réformes nécessaires".

La suite ? "Il est trop tôt pour en parler", déclare ce cadre du PSP, estimant qu'un gouvernement de technocrates ne peut fonctionner "comme l'ont montré les expériences passées". "Ce qui est sûr, c'est que nous ne participerons pas à un éventuel nouveau gouvernement", a-t-il conclu.





Walid Joumblatt penche pour une démission du gouvernement, mais cette décision revient au Premier ministre Saad Hariri, a déclaré vendredi à L'Orient-Le Jour un responsable du Parti socialiste progressiste, au lendemain d'un appel en ce sens lancé...