X

Dernières Infos

Regain de tension au niveau de la mosquée al-Amine, dans le centre-ville de Beyrouth


OLJ
18/10/2019

Au beau milieu de la nuit de jeudi à vendredi, la tension restait vive dans le centre-ville de Beyrouth. Vers 4 heures du matin, heure libanaise, les manifestations se sont déplacées vers la mosquée al-Amine. Les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes en leur direction.

Jeudi en fin de soirée, des milliers de Libanais sont descendus dans les rues de la capitale Beyrouth et dans d'autres grandes villes à travers le pays pour manifester contre une hausse de taxes et les conditions de vie de plus en plus difficiles, malgré l'annonce du retrait de la décision de taxer des applications de messagerie instantanée comme Whatsapp, Skype ou Viber. Une décision qui avait suscité un tollé à travers le pays depuis jeudi matin.

Malgré la rétractation, jeudi en fin de soirée, du ministre des télécoms au sujet de la taxe sur les messageries instantanées, les manifestations se sont poursuivies à travers le pays.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah et « la patience stratégique »

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez aujourd'hui la communauté des abonnés en vous abonnant à 1$ pour UN AN. Offre limitée pour la journée du 21 novembre 2019

Je poursuis la lecture

4

articles restants