Dernières Infos

France : trois personnes interpellées après des dégradations sur un consulat de Turquie

AFP
16/10/2019

Deux hommes et une femme, suspectés d'avoir commis des dégradations sur le consulat de Turquie à Nantes, dans l'ouest de la France, ont été interpellés dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris de sources policières. La police est intervenue après le déclenchement d'une alarme du consulat. Sur place, ils ont interpellé deux hommes qui ont refusé de donner leur identité et une femme de 23 ans.

De la peinture verte avait été aspergée sur les murs du bâtiment et de l'essence répandue de long des grilles. Les suspects étaient maculés de peinture verte et l'un d'entre eux essayait d'allumer l'essence, selon la police. Ils ont été placés en garde à vue.

La nuit précédente, les pompiers étaient intervenus vers 01h50 après l'appel d'un témoin signalant un début d'incendie au même endroit, selon la même source. Le témoin avait indiqué avoir entendu une explosion puis vu des flammes sur le balcon du consulat. Plusieurs tags avaient été apposés tels que "soutien aux Kurdes", "dictateur fasciste" ou "Erdogan assassin". Un objet incendiaire avait été retrouvé sur le balcon.

Le vice-consul de Turquie à Nantes avait déposé plainte mardi auprès de la police nantaise.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La déception de Berry et le retour du clivage entre 14 et 8 Mars

Billet de Anthony SAMRANI

Silence, on tue !

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants