X

Dernières Infos

Naufrage au Mexique d'une embarcation de migrants camerounais: deux morts

AFP
12/10/2019

Au moins deux migrants originaires du Cameroun ont trouvé la mort lors du naufrage sur une côte du sud du Mexique d'une petite embarcation transportant une douzaine de personnes de ce pays d'Afrique centrale, ont indiqué samedi les autorités mexicaines.

Selon les services de secours, les cadavres de deux migrants ont été découverts vendredi sur une plage de la commune de Tonala, dans la province du Chiapas. Huit autres migrants - sept hommes et une femme, tous majeurs - ont pu être secourus, dont deux ont reçu des soins pour des symptômes de déhydratation, selon les services de secours qui ont fait état d'au moins un disparu.

Selon une ONG locale de défense des droits de l'homme, si les naufrages d'embarcations de migrants sont assez fréquents dans le sud du Mexique, c'est la première fois que cela concerne un groupe d'Africains. La grande majorité des migrants tentant de passer au Mexique sont originaires d'Amérique centrale, mais les autorités ont récemment constaté un afflux d'Africains en provenance du Cameroun, de République démocratique du Congo ou d'Erythrée qui prennent un avion pour l'Amérique du Sud avant de tenter de remonter, par mer ou par terre, vers les Etats-Unis. 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les dessous de la parenthèse Mohammad Safadi

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

UKAid veut augmenter ses aides aux PME libanaises

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants