Moyen Orient et Monde

Attaque jihadiste sans précédent contre un ministre

Indonésie
OLJ
11/10/2019

Le ministre indonésien à la Sécurité Wiranto a été grièvement blessé hier par deux attaquants liés au groupe État islamique, selon les autorités, dans un assaut sans précédent contre l’un des hommes les plus puissants du pays. L’ex-général de 72 ans a été attaqué par un homme armé d’un couteau qui lui a infligé deux graves blessures, et par une femme, après une visite dans une université à Pandeglang, à l’ouest de l’île de Java. « Nous avons été capables de déterminer que les attaquants sont des membres de l’organisation Jamaah Ansharut Daulah (JAD) », liée au groupe État islamique a indiqué à des journalistes le chef des services de renseignements Budi Gunawan. « Ces groupes essayent de créer une déstabilisation », a-t-il accusé. Les auteurs de l’attaque ont été identifiés comme Syahril Alamsyah, un homme de 31 ans, et Fitri Andriana, une femme de 21 ans, qui forment un couple marié selon les médias locaux.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

La faillite du modèle de gouvernement libanais ou le réveil d’une nation

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants