Cyclisme

Victoire improbable de Roglic aux Trois Vallées Varésines

Primoz Roglic a remporté, dans une certaine confusion, les Trois Vallées Varésines, en Italie, trois jours après avoir déjà gagné le Tour d’Émilie-Romagne : deux succès de poids avant le Tour de Lombardie, dernier monument cycliste de l’année qui aura lieu samedi. Roglic a bénéficié du mauvais aiguillage d’un groupe d’une quinzaine de prétendants, parmi lequels Mollema, Nibali, Valverde, Woods, Gaudu et Formolo, qui s’est trompé de route en suivant une moto du cortège elle-même égarée sur le parcours. Le temps de se rendre compte de leur erreur, il était trop tard pour le groupe de coureurs pour revenir sur le peloton où figurait Roglic, et encore moins pour prétendre à la victoire. Un fait de course qui a profité à Roglic, revenu dans la foulée grâce à un groupe de contre sur Luis Leon Sanchez, échappé seul vers l’arrivée. Roglic, un ton au-dessus du reste du groupe de poursuivants, a pu placer une attaque imparable lui permettant de franchir la ligne avec trois secondes d’avance sur Giovanni Visconti et Toms Skujins, respectivement 2e et 3e de cette 99e édition de la semi-classique italienne.


Primoz Roglic a remporté, dans une certaine confusion, les Trois Vallées Varésines, en Italie, trois jours après avoir déjà gagné le Tour d’Émilie-Romagne : deux succès de poids avant le Tour de Lombardie, dernier monument cycliste de l’année qui aura lieu samedi. Roglic a bénéficié du mauvais aiguillage d’un groupe d’une quinzaine de prétendants, parmi lequels...

commentaires (0)

Commentaires (0)