Dernières Infos

Syrie : la Turquie "ne laissera pas" l'EI revenir

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin. Photo d'archives AFP

La Turquie a affirmé lundi qu'elle "ne laisserait pas" l'organisation Etat islamique (EI) revenir en Syrie, alors qu'une offensive planifiée d'Ankara contre une milice kurde à la pointe de la lutte contre les jihadistes fait craindre un retour du groupe ultraradical.

"La Turquie va continuer de se battre contre Daech (acronyme arabe de l'EI) et ne le laissera pas revenir, que ce soit sous une forme ou une autre", a déclaré sur Twitter le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin.

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche soir que la Turquie mènerait "bientôt" une incursion militaire dans le nord de la Syrie et que leurs troupes stationnées dans le pays quitteraient le voisinage immédiat de cette opération contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

La Maison Blanche a fait cette annonce surprise dans un communiqué rendant compte d'une conversation téléphonique entre le président américain Donald Trump et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

M. Kalin a rappelé que l'objectif d'Ankara était de créer une "zone de sécurité" pour séparer la frontière turque des positions des YPG en Syrie et de permettre le retour de Syriens réfugiés en Turquie.

Les YPG ont été le fer de lance dans la lutte contre le groupe EI avec l'appui des Etats-Unis et d'autres pays occidentaux, comme la France.

Mais la Turquie considère les YPG comme un groupe "terroriste" en raison de leurs liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation kurde qui livre une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé lundi qu'une offensive turque pourrait être lancée à tout moment dans le nord-est de la Syrie et que le retrait américain avait commencé.


La Turquie a affirmé lundi qu'elle "ne laisserait pas" l'organisation Etat islamique (EI) revenir en Syrie, alors qu'une offensive planifiée d'Ankara contre une milice kurde à la pointe de la lutte contre les jihadistes fait craindre un retour du groupe ultraradical.

"La Turquie va continuer de se battre contre Daech (acronyme arabe de l'EI) et ne le laissera pas revenir, que...