Rechercher
Rechercher

Liban

Le président de la commission parlementaire des Télécoms dénonce le "chaos" qui règne dans ce secteur

Le président de la commission parlementaire des Télécoms, Hussein Hajj Hassan (centre), entouré d'autres députés membres de la commission, le 23 septembre 2019. Photo fournie par le Parlement libanais

Le président de la commission parlementaire des Télécoms, Hussein Hajj Hassan, a déploré lundi que le ministre des Télécoms, Mohammad Choucair, n'ait pas assisté à la réunion de la commission, indiquant par ailleurs qu'une circulaire concernant les deux opérateurs de téléphonie mobile libanais Alfa et Touch était en préparation.

"Il n'y a aucune raison empêchant le ministre d'assister à la réunion de la commission des Télécoms", a déclaré M. Hajj Hassan à l'issue de la réunion de la commission, lors d'une conférence de presse au Parlement.

Le ministre des Télécoms et le président de la commission parlementaire, membre du Hezbollah, sont à couteaux tirés depuis l'affaire de l'achat du siège de Touch à hauteur de 75 millions. Des députés affiliés au parti chiite réclament la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le sujet.

"La raison du chaos qui règne dans le secteur des Télécoms est l'absence d'une autorité de régulation du secteur des Télécoms", a ajouté M. Hajj Hassan.

Dans ce contexte, le député a indiqué qu'une circulaire concernant les deux opérateurs mobiles et qui "sera à l'avantage du Trésor public" était en préparation, sans donner plus de précisions. "Nous pouvons faire gagner à l'Etat plusieurs millions de dollars", a-t-il assuré.  

Le budget du ministère des Télécoms et de l’entreprise publique Ogero qui y est rattachée a figuré parmi les dossiers les plus débattus pendant le processus d’élaboration du budget pour 2019, voté le 19 juillet. Les directions de Touch et d’Alfa ont en outre été auditionnées au printemps par la commission parlementaire de l’Information et des Télécoms, concernant le niveau de leurs dépenses.




Le président de la commission parlementaire des Télécoms, Hussein Hajj Hassan, a déploré lundi que le ministre des Télécoms, Mohammad Choucair, n'ait pas assisté à la réunion de la commission, indiquant par ailleurs qu'une circulaire concernant les deux opérateurs de téléphonie mobile libanais Alfa et Touch était en préparation.

"Il n'y a aucune raison empêchant le...