Dernières Infos

Soudan: des centaines d'élèves manifestent au Darfour contre des pénuries de pain

AFP
22/09/2019

La police soudanaise a tiré des gaz lacrymogènes dimanche sur des étudiants manifestant contre les pénuries de pain dans la région du Darfour, ont rapporté des témoins.

Lors de la manifestation à Niyala, la capitale de l'Etat du Darfour-Sud (ouest), des élèves ont organisé une marche jusqu'au bureau du gouverneur, selon des témoins.

Mais ils ont rapidement été confrontés à la police, qui a tiré des gaz lacrymogènes pour les disperser, ont indiqué des témoins à l'AFP par téléphone.

Les Forces pour la liberté et le changement (FLC), fer de lance de la contestation qui a entraîné la chute du président Omar el-Bachir en avril, ont condamné ces "violences contre les étudiants".

"Des centaines d'élèves ont protesté contre les pénuries de pain et lorsqu'ils ont atteint le siège du gouvernement à Niyala, la police a fait usage de violence à leur encontre", ont écrit les FLC dans un communiqué.

"Il y a de nombreux blessés parmi les élèves", ont-elles ajouté, appelant à une enquête.

La région du Darfour a été en proie à un conflit, qui a éclaté en 2003 entre des rebelles issus d'une minorité ethnique et les forces gouvernementales de l'ex-président Bachir.

Le triplement du prix du pain a déclenché un mouvement de contestation national en décembre 2018, qui a mis fin au règne de Bachir, après 30 ans au pouvoir et conduit à une transition vers un pouvoir civil, avec un nouveau gouvernement début septembre.

Des manifestations sporadiques ont toutefois toujours lieu avec des réclamations au niveau local. 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants