X

Dernières Infos

Turquie : maintien en détention d'un employé du consulat américain

AFP
18/09/2019

Un tribunal turc a maintenu mercredi en détention provisoire un employé turc du consulat américain à Istanbul, dont le procès pour espionnage alimente les tensions entre Ankara et Washington.

Le tribunal a suivi l'avis du procureur qui s'est opposé à la remise en liberté conditionnelle de Metin Topuz réclamée par ses avocats.

Au cours de l'audience, M. Topuz a de nouveau protesté de son innocence. "Je veux être libéré", a-t-il lancé aux juges, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Trois demandes similaires avaient été rejetées pendant les premières audiences de ce procès, en mars, mai et juin. Le procès a été ajourné au 11 décembre.

M. Topuz, chargé au consulat américain de faire la liaison entre les autorités américaines et la brigade de lutte contre le trafic des stupéfiants de la police turque, a été arrêté en octobre 2017 et maintenu depuis en détention provisoire. Accusé par les autorités turques d'"espionnage" et de "tentative de renversement du gouvernement", il risque la prison à vie.

Les autorités turques l'accusent notamment d'être lié au mouvement du prédicateur Fethullah Gülen qu'elles qualifient de "groupe terroriste". M. Gülen est présenté par la Turquie comme le cerveau d'une tentative de coup d'Etat en 2016, ce qu'il nie.

M. Topuz affirme que les contacts qu'il avait eus avec des personnes que les autorités turques présentent comme des partisans de M. Gülen s'inscrivaient dans le cadre de son travail et qu'il ne faisait qu'"obéir aux ordres" de ses supérieurs au consulat.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

À Baabda, un Conseil des ministres sous pressions internes et externes

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants