Liban

Aoun : Avec le "deal du siècle" sous sa forme actuelle, pas de paix au Proche-Orient


Le président libanais, Michel Aoun, recevant les participants à un programme de formation de World Learning, au palais de Baabda, le 18 septembre 2019. Photo Dalati et NOhra

Le président libanais, Michel Aoun, a estimé que si le "deal du siècle", l'accord de paix que prépare l'administration américaine pour le Proche-Orient, "se maintient sur sa trajectoire actuelle", la région ne connaîtra pas la paix. 

"Si ce qu'on appelle +le deal du siècle+ poursuit sur sa trajectoire actuelle, la paix ne pourra pas être atteinte au Proche-Orient", a affirmé le chef de l'Etat, qui recevait au palais de Baabda les participants, originaires de plusieurs pays de la région, à une initiative de la diplomatie américaine pour la formation de "leaders démocratiques" au Moyen-Orient. "Si la paix n'est pas équilibrée, cela revient à imposer un fait accompli aux peuples arabes, qui ne peuvent pas vivre en harmonie avec un peuple étranger, qui colonise leurs territoires", a ajouté le président Aoun. Le peuple israélien "ne se comporte avec les autres que dans une logique de force", a-t-il souligné. 

En juin, l'administration américaine avait présenté à Bahreïn le volet économique de l'initiative de paix américaine, faisant notamment miroiter 50 milliards de dollars d'investissements internationaux dans les Territoires palestiniens et les pays arabes voisins sur dix ans. De nombreux pays arabes, dont le Liban, et les premiers concernés, les Palestiniens, avaient boycotté cette conférence.
L'aspect politique, au cœur du conflit israélo-arabe, n'a, lui, toujours pas été dévoilé, notamment concernant l'occupation israélienne, la création d'un Etat palestinien et le droit au retour des réfugiés, chassés par la création d'Israël en 1948 puis par la guerre de 1967. Le 6 septembre, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, avait annoncé que ce volet serait dévoilé "dans les prochaines semaines". 


Le président libanais, Michel Aoun, a estimé que si le "deal du siècle", l'accord de paix que prépare l'administration américaine pour le Proche-Orient, "se maintient sur sa trajectoire actuelle", la région ne connaîtra pas la paix. 

"Si ce qu'on appelle +le deal du siècle+ poursuit sur sa trajectoire actuelle, la paix ne pourra pas être atteinte au Proche-Orient", a...