X

Dernières Infos

Jordanie : 153.000 Syriens ont regagné leur pays depuis la réouverture de la frontière

AFP
17/09/2019

Environ 153.000 Syriens, dont plusieurs dizaines de milliers ayant le statut de réfugié, ont regagné leur pays depuis la réouverture du poste-frontière avec la Jordanie, en octobre 2018, a annoncé mardi le ministère jordanien de l'Intérieur.

"Quelques 153.000 Syriens sont rentrés dans leur pays en passant par le poste-frontière Jaber depuis sa réouverture le 15 octobre 2018", a indiqué le service en charge des réfugiés syriens au sein du ministère.
Parmi eux, environ 33.000 disposaient du "statut de réfugié" auprès du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). Le ministère jordanien a rappelé son engagement "en faveur du retour volontaire des réfugiés syriens" et la facilitation des "démarches nécessaires à leur départ du royaume".

Plus de 650.000 réfugiés syriens sont enregistrés auprès du HCR en Jordanie, pays qui partage avec la Syrie quelque 370 kilomètres de frontières. Amman affirme de son côté avoir accueilli environ 1,3 million de réfugiés syriens depuis le déclenchement du conflit dans leur pays en 2011.

Le poste-frontière Jaber, appelé Nassib côté syrien, est le principal passage frontalier entre les deux pays et une plaque tournante du commerce régional. En juillet 2018, il a été repris aux rebelles par le régime syrien de Bachar el-Assad.

Le conflit syrien, déclenché par la répression de manifestations prodémocratie, s'est complexifié au fil des ans avec l'implication d'une multitudes d'acteurs et de puissances étrangères. Il a fait plus de 370.000 morts et des millions de déplacés.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants