Moyen Orient et Monde

Bombardements israéliens à Gaza en riposte à des tirs de roquettes

Le ciel de Gaza, après un bombardement israélien, hier. Ibraheem Abu Mustafa/Reuters

L’armée israélienne a affirmé avoir bombardé hier deux positions du mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza, en représailles à des tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne vers Israël. Ces nouveaux échanges interviennent après des tirs de roquettes mardi soir depuis Gaza vers Ashdod, ville israélienne où le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, tenait un meeting en vue des législatives du 17 septembre. Ce dernier avait plus tôt annoncé mardi son plan d’annexer un pan stratégique de la Cisjordanie occupée, un projet aussitôt vilipendé par des leaders palestiniens, incluant ceux du Hamas au pouvoir à Gaza, et des pays arabes.

« Trois roquettes viennent d’être tirées depuis Gaza vers Israël », a indiqué hier après-midi l’armée israélienne, précisant que les sirènes avaient retenti au kibboutz Yad Mordechaï et dans le village agricole de Netiv Haassara. Il n’y a pas eu de victime.

En représailles, « deux positions militaires du Hamas dans le nord de la bande de Gaza ont été touchées par des tirs d’un blindé israélien », a ajouté l’armée. Déjà, l’armée israélienne avait bombardé des positions du Hamas en représailles aux tirs vers Ashdod qui n’ont pas fait de victime. « Des avions de combat ont touché 15 cibles terroristes dans la bande de Gaza, dont une usine de fabrication d’armes et un tunnel d’attaque du Hamas », selon un communiqué militaire.


L’armée israélienne a affirmé avoir bombardé hier deux positions du mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza, en représailles à des tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne vers Israël. Ces nouveaux échanges interviennent après des tirs de roquettes mardi soir depuis Gaza vers Ashdod, ville israélienne où le Premier ministre, Benjamin Netanyahu,...

commentaires (0)

Commentaires (0)